Projet de réhabilitation de la plage de l’hôtel Le Saint Géran : les contestataires obtiennent gain de cause

Par DEFIMEDIA.INFO . O commentaire
Cour suprême

Les contestataires du projet d’embellissement de la plage mené par l’hôtel Le Saint Géran ont obtenu gain de cause en Cour suprême, ce vendredi 13 octobre. Le juge Asraf Caunhye a rappelé à l’ordre le District Council et l’hôtel devra remettre la plage dans son état initial. 

Lors de la dernière séance, la Cour avait demandé à des cadres du ministère du Logement et des Terres de se rendre sur place pour savoir si les normes par rapport au «high water mark» et au «low water mark» avaient été respectées. Or, il s’avère que la limite du «high water mark» n’avait pas été respectée, d’où la décision du juge de donner raison aux contestataires.

Georges Ah Yan, du Forum citoyens libres, explique que la restauration de la plage est la prochaine étape. «C’est une victoire pour nous. Nous avons dit que le bâtiment était construit à moins de 30 mètres du ‘high water mark’ et la Cour a confirmé cela. Il faut désormais enlever les 600 rochers qui se trouvaient dans les champs de canne, remettre le sable à la mer et détruire le bâtiment», a-t-il indiqué.