Pravind Jugnauth : «La grève n’aidera pas à trouver une solution»

By Annick Daniella Rivet O commentaire
Pravind Jugnauth

Le Premier ministre lance un appel aux grévistes du Super Cash Back Gold (SCBG). « Ils doivent arrêter. Je le redis, ce n'est pas la grève qui aidera à trouver une solution.» Après la cérémonie de remise de cadeaux aux lauréats de la cuvée 2016 à la State House, jeudi matin, le chef du gouvernement a précisé que « l’affaire BAI était un Ponzi Scheme pour s’emparer de l’argent du peuple. Nous avons tout fait pour empêcher cela, afin de protéger notre économie et éviter que les gens ne perdent leurs emplois. »

Pravind Jugnauth a aussi soutenu qu'il n'y a pas suffisamment d'argent pour honorer les engagements auprès des clients de l'ex-BAI et trouve: « malheureux qu'il y avait un ministre qui s'occupait du dossier dans le passé, qui a fait des promesses et qui s'est enfui par la suite. Nous savons pourquoi il l'a fait, c'est parce qu'il n'y a pas suffisamment d'argent. Nous sommes dans une situation extrêmement difficile, mais je travaille dessus pour voir comment nous pouvons progresser. »

Donnant la réplique à Navin Ramgoolam, le Premier ministre estime  qu'il devrait être le dernier à faire des commentaires sur cette affaire. « C'est la dernière personne à pouvoir commenter cette affaire, parce qu'il a laissé une situation, un groupe, une personne à prendre l'argent du peuple... »