Pravind Jugnauth à Ébène : «L’accord de libre-échange entre Maurice et la Chine sera bientôt concrétisé»

By Leena Gooraya-Poligadoo O commentaire
Le symposium a réuni mercredi une délégation de la Chine et les acteurs-clés mauriciens dans le monde des affaires.

Le Premier ministre souhaite que l’accord de libre-échange entre Maurice et la Chine soit conclu dans les meilleurs délais. Pravind Jugnauth intervenait mercredi à l’occasion du 45e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

«La concrétisation d’un accord de libre-échange entre Maurice et la Chine ouvrira de vastes opportunités pour plus d’investissements commerciaux et transfrontaliers», a déclaré le Premier ministre au cours de la cérémonie d’ouverture d’un symposium Maurice-Chine organisé par Global Finance. Pravind Jugnauth a rappelé que dans cette optique un accord sur une étude de faisabilité d’une zone de libre-échange entre Maurice et la Chine a été signé lors de sa visite en Chine en octobre 2016. « Nous sommes très enthousiastes de conclure cet accord de libre-échange le plus tôt possible. »

FOCAC

Concernant l’engagement de la Chine avec l’Afrique, Pravind Jugnauth dit accueillir le Forum on China-Africa Cooperation (FOCAC). « En fait, la relation qui relie l’Afrique et la Chine s’est développée en un partenariat durable, avec des principes fondamentaux de solidarité, d’amitié et d’avantages mutuels. Le FOCAC s’est effectivement avéré être une plateforme efficace pour que les pays africains et la Chine réfléchissent ensemble sur les moyens pour améliorer leurs relations. » Le chef du gouvernement dit être impatient de s’engager avec la Chine sur la façon dont les résultats du FOCAC nous aidera à obtenir un statut de revenu élevé et à relever les nombreux défis auxquels nous sommes confrontés en tant que petit État insulaire.

Pour sa part, Li Li, l’ambassadeur de Chine à Maurice, a souligné que les relations diplomatiques entre les deux pays depuis leur établissement se développent toujours de manière saine et stable et que les échanges de haut niveau ne cessent de s’intensifier. « Avec les vols directs et l’accord sur l’exemption de visa entre les deux pays, Maurice est le premier pays du monde à offrir une telle accessibilité aux touristes chinois. Par ailleurs, Maurice est le premier pays africain à avoir démarré les procédures sur la signature d’un accord de libre-échange avec la Chine. »

Li a aussi profité l’occasion d’aborder ses propositions pour renforcer le lien sino-mauricien. D’abord, a fait ressortir, l’ambassadeur, il faut renforcer la coopération financière à travers l’initiative « la Route et la Ceinture » qui  est basée sur les principes de consultation commune, de construction conjointe et de partage.

Par ailleurs, il a parlé du renforcement de la coopération de l’aviation civile et la coopération touristique. L’ambassadeur a également annoncé qu’au 14 mai prochain, une conférence de  grande envergure et un forum de haut niveau de « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale se tiendra à Beijing.