Poste de Flacq : un terrain de pétanque dérange

Par Reshad Toorab O commentaire
Un terrain de pétanque dans la cour d’un temple

Un bruit insupportable, des mots déplacés et injurieux des joueurs.

C’est ce qu’a droit Satyadev Samlall, habitant de Kalimaye Road, Poste de Flacq. « J’habite juste à côté d’un temple. Un terrain de pétanque a été aménagé par le conseil de district de Flacq dans la cour même du temple. Ce terrain est fréquenté par un groupe de personnes qui usent d’un langage ordurier et font pas mal de bruit chaque fois qu’elles disputent des tournois de pétanque. »

Satyadev dit s’être plaint à plusieurs reprises auprès du conseil de district, de la police de l’Environnement, entre autres autorités, mais en vain. Il subit toujours cette pollution sonore. « Je n’ai rien contre cette activité sportive, mais je souhaite que ce terrain de pétanque soit déplacé vers un autre lieu plus approprié. Notre famille compte sept personnes, dont des femmes et des enfants. Il n’est pas possible d’entendre des joueurs utiliser des mots grossiers tous les jours. Sans compter le bruit que font les boules de pétanque qui s’entrechoquent. Même les fidèles qui fréquentent le temple sont dérangés par le comportement de ces joueurs irrespectueux qui n’hésitent pas à entrer dans ma cour pour récupérer leurs boules qui s’égarent », argue Satyadev.

Interrogé, Vikram Hurdoyal, président du conseil de district de Flacq se dit au courant des doléances de Satyadev. « Nous faisons le nécessaire pour trouver une solution. C’est un terrain à bail qui a été alloué au Kalimaye pour des développements», explique-t-il.

« Nous avons donné une autorisation verbale pour aménager un lopin en terrain de pétanque. Je suis pour la discipline sportive et n’oublions pas que le district de Flacq a produit des champions de pétanque. Le conseil a imposé des règlements : le terrain est fermé après 20h30. Nous sanctionnerons les contrevenants », promet Vikram Hurdoyal.