Poches de pauvreté : Alain Wong embarrassé sur son propre dossier

Par Thierry Laurent O commentaire
Alain Wong

Lors de la séance des questions parlementaires d’hier le  ministre de l’Intégration sociale, Alain Wong, a, une fois de plus, affiché un manque de maîtrise dans ses réponses. Sept mois après avoir été mis en difficulté par le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval lors d’une Private Notice Question (PNQ), Alain Wong reste toujours mal à l’aise lorsqu’il s’agit de répondre aux questions parlementaires.

Il a été mis à l’épreuve, hier, par la députée de la circonscription No 17 (Curepipe/Midlands), Malini Sewocksingh. La question portait sur le concept de parrainage des poches de pauvreté qui avait été introduit en 2015. Se montrant tantôt incapable d’entendre correctement les questions de ses adversaires, tantôt perdu dans ses phrases, le ministre a rendu une bien pâle copie. Et lorsqu’il n’arrivait pas à donner de réponses précises, il a invité les parlementaires de l’opposition à adresser une question au ministre des Finances, Pravind Jugnauth.

Alain Wong a néanmoins exprimé son optimisme sur le projet de parrainage des cités ouvrières par des compagnies privées.