Plus de magistrats que des salles d’audience

Par Le Défi Plus O commentaire
La cour intermédiaire

Si la récente affectation de magistrats à la cour intermédiaire a apporté de l’espoir à ceux désirant voir leurs affaires examinées plus rapidement, la donne ne semble guère résoudre un autre problème. Le manque de salles d’audience se fait sentir. Ils sont actuellement sept magistrats à siéger à tour de rôle dans quatre salles d’audience mises à la disposition de la chambre civile de la cour intermédiaire. C’est la même chose pour ceux qui écoutent les affaires pénales. Ils sont souvent deux magistrats à se partager une salle d’audience.