Personnes vulnérables : la Global Rainbow Foundation lance la campagne «Giving Back»

Par Najette Toorab O commentaire
Global Rainbow Foundation

Conformément aux idéaux du Mahatma Gandhi et de Mère Teresa, la Global Rainbow Foundation a lancé une campagne « Giving Back » le vendredi 10 novembre 2017, à la mairie de Quatre-Bornes.

Les objectifs de cette campagne : aider les personnes vulnérables, apporter un changement significatif dans leur vie et contribuer au bien commun de la communauté.

« Mère Teresa disait : votre grandeur n'est pas ce que vous avez, mais ce que vous donnez », indique Armoogum Parsuramen, président de la Global Rainbow Foundation (GRF).

« La prochaine élection partielle à Quatre-Bornes est l’occasion de mobiliser la société civile, les acteurs politiques, et mettre en évidence les obstacles socio-économiques auxquels sont confrontées les personnes en situation de handicap et les personnes âgées. Un mémorandum a été remis aux candidats, aux représentants des ministères concernés ainsi qu’aux différents partis politiques en lice, pour prendre des mesures en faveur des personnes autrement capables », ajoute-t-il.

Ahnas Abdool Carreem Mohammad, Yaseen Edoo et Brandy Perrine, tous trois en fauteuil roulant et bénéficiaires de la GRF, ont prononcé un discours thématique, suivi par les allocutions du révérend Gérald James Ian Ernest, et de Raouf Bundhun. L’ancien vice-président de la République est actuellement vice-président d’honneur du Mauritius Council of Social Services. Était aussi présente la mairesse de Quatre-Bornes, Soolekha Jepaul Raddhoa.

La matinée s’est achevée par le discours prononcé par Lord Christopher Holmes, athlète paralympique aveugle de Richmond en Angleterre, présent pour marquer cette occasion spéciale. Selon lui, le message de « Giving Back » met l'accent sur l’action du Mahatma Gandhi : «Nous nous retrouvons lorsque nous nous perdons au service des autres.»

Changer de regard sur le handicap

Yaseen Edoo est l’un des ambassadeurs de bonne volonté de la Global Rainbow Foundation. Nous l’avons interrogé par rapport au lancement de cette initiative. « La campagne Giving Back est une bonne initiative pour sensibiliser les gens sur les difficultés que rencontrent les personnes en situation de handicap au quotidien. La question que je me pose : les gens, en particulier les activistes politiques, vont-ils transmettre ces messages à leurs leaders pour apporter des changements à notre vision de la société ? Concernant le public, certaines personnes sont au courant de nos difficultés au quotidien et tentent d’apporter leur aide à ceux qui souffrent de handicap et aux personnes âgées. D’autres s’en moquent et les méprisent. Il faut, dès l’école, enseigner aux Mauriciens à changer le regard qu’ils portent sur les handicapés, car ils ont des droits comme n’importe quel citoyen du pays.»