Performances trimestrielles : les conglomérats annoncent de meilleurs résultats

Par Kamlesh Bhuckory O commentaire
Port Louis

Les principaux acteurs économiques du pays ont réalisé une bonne performance pour le trimestre se terminant au 30 septembre, ce en dépit des conditions de marché difficiles et la croissance moindre attendue en 2017.

Profits avant impôts en hausse pour IBL

IBL Limited, premier conglomérat du pays avec des opérations dans le commerce, le tourisme, la construction et le seafood, a enregistré une progression dans les ventes et profits pour le trimestre se terminant au 30 septembre. Le chiffre d’affaires a augmenté de 12 % pour passer à Rs 8,6 milliards avec presque tous les segments connaissant une hausse dans les ventes. Les bénéfices avant impôts ont atteint Rs 343 millions, soit une hausse de 11 % par rapport au trimestre similaire, en 2016. Les perspectives de croissance sur les moyens et long terme sont positives, affirme le conseil d’administration d’IBL Limited.

Les bénéfices de Gamma augmentent de Rs 85 millions

Groupe engagé principalement dans la construction et le jeu Loto, Gamma a annoncé des profits après impôts de Rs 205 millions au terme des neuf premiers mois de son année financière 2017. Tous les segments d’activités ont été profitables. Les revenus du groupe ont été de quelque Rs 3 milliards. ''The Board is encouraged with the improved performance of the clusters in the last quarter, despite the challenging business environment in which we operate'', fait ressortir le conseil d’administration.

Résultats « encourageants » pour Innodis

Innodis Limited, un des principaux groupes engagés dans l’alimentation, affirme que les résultats au premier trimestre de son année fiscale 2017-2018 sont « encourageants ». Même si les revenus sont en légère baisse, le groupe a connu une hausse dans sa profitabilité après-taxes, qui est passée à Rs 38 millions contre quelque Rs 24 millions, à la période correspondante en 2016-2017. Les stratégies de croissance adoptées, lors de la précédente année financière, devraient aider Innodis à maintenir le rythme. Qui plus est, le groupe dit aller de l’avant avec une offre élargie. Dès les mois à venir, de nouveaux produits à base de poulet seront mis sur le marché.

Le sucre pousse les chiffres à la baisse chez Alteo

Alteo Limited, premier producteur de sucres à Maurice et ayant des activités en Afrique, a annoncé une chute de 21 % dans les recettes du groupe pour les trois premiers mois de l’année 2017-2018. Le chiffre d’affaires a atteint Rs 2,09 milliards. Le résultat d’exploitation avant amortissement a diminué de 27 % et a été de Rs 723,6 millions. Le groupe attribue cette performance à une disponibilité moindre de la canne au Kenya, un retard dans le démarrage de la coupe à Maurice, une faible teneur en sucre et un prix revu à la baisse.

Cependant, en Tanzanie, les opérations sont en progrès. Dans l’ensemble, le segment sucrier continuera à avoir une incidence négative. Les activités énergétiques devront s’améliorer avec une plus forte contribution d’Alteo Energy Limited. Le segment immobilier profitera de la meilleure performance d’Anita Golf & Spa Resort après les travaux de rénovation de même qu’avec les premières ventes de terres vers la mi-2018.