Peine de mort : les élus donnent leur avis

By Le Défi Plus O commentaire

Le débat sur l’introduction de la peine de mort a refait surface cette semaine. Le Premier ministre a indiqué, lors d’une cérémonie de lever de drapeau vendredi, qu’il était en faveur de la peine capitale pour les trafiquants de drogue. Qu’en pensent nos élus ?

Aadil Ameer Meea

« Je suis naturellement en faveur. C’est le seul moyen de ‘casser’ les trafiquants de drogue. Toutefois, il faut que la cour prouve qu’ils sont coupables. Si ce sont les trafiquants qui sont exécutés, c’est bien, mais pas les toxicomanes. »

Joe Lesjongard

« Je suis définitivement pour. Uniquement dans ce cas spécifique, c’est-à-dire, les trafiquants. Je voterai pour si jamais une telle loi venait à passer au Parlement. »

Paul Bérenger

« Je n’ai aucune déclaration à faire. »

Rajesh Bhagwan

« C’est une question personnelle et je me prononcerai lorsque la question viendra à l’Assemblée nationale. Ce sujet nécessite une réflexion sérieuse. »

Sudesh Rughoobur

« Je soutiens le Premier ministre à 100 % dans son combat contre la drogue. On doit être très sévère contre ceux qui se livrent à ce trafic. Mais je suis cependant contre la peine de mort. »

Sangeet Fowdar

« Je suis pour la condamnation à perpétuité, et contre le fait de pendre quelqu’un. »

Dan Baboo

« C’est un faux débat que le gouvernement lance en ce moment pour détourner l’attention. On doit aller à la source du problème. Pravind Jugnauth doit porter le dossier au Conseil des ministres. »

Rajcoomar Rampertab

« Face à l’ampleur du fléau de la drogue, on doit être très sévère envers les trafiquants qui détruisent notre société. On se doit de soutenir le Premier ministre. »

Xavier-Luc Duval

« Je ne veux pas commenter la peine de mort, mais tout ce que je peux dire c’est que c’est un sujet qui a été encore une fois utilisé pour détourner l’attention de la population. »

Yogida Sawmynaden

« Je suis pour la peine de mort dans des cas spécifiques, comme le trafic de drogue ou les crimes atroces contre les enfants. La drogue est un fléau qui cause trop de tort aux familles. Bien sûr, nous devons être certains de la culpabilité des accusés. »

Danielle Selvon

« La peine de mort à Maurice ? Je dis non tout de suite. On est un pays où les droits de la personne humaine ne sont pas totalement respectés par les autorités les plus en vue du pays, y compris le gouvernement. Par exemple, l’utilisation des ‘provisional charges’ pour harceler des citoyens et les priver de leur liberté. La peine de mort risque d’être utilisée politiquement, surtout que nous avons un gouvernement et deux partis politiques au pouvoir qui veulent prendre le contrôle du travail et du rôle du DPP avec le Prosecution Bill dénoncé par le Bar Council et la Law Society. Je suis avocate comme le fut le grand SGD qui a pu  forcer le gouvernement, dans les années 90, à mettre fin aux exécutions à Maurice – car il a lui-même échappé à la corde de très peu. »

Vikash Oree

« Je ne peux vous répondre à ce stade. Il faut d’abord que je consulte la direction de mon parti pour connaître la ligne qu’il faut prendre. »

Adrien Duval

« Définitivement contre. Je ne suis pas en faveur surtout lorsque nous savons que la police et le Commissaire de police ne sont pas totalement indépendants. Je ne souhaite pas la réintroduction en raison des conditions dangereuses. Plusieurs pays à travers le monde optent pour le retrait de cette loi, alors que le Premier ministre veut une décision rétrograde. »

Ritesh Ramful

« De mon point de vue personnel, je suis contre la réintroduction. Il y a une citation qui mentionne mieux vaut relâcher innocemment un accusé que de le tuer innocemment. Il n’y a pas de statistique qui prouve que le taux de criminalité ou le trafic de drogue a connu une baisse dans les pays où il  existe encore la peine de mort. Ce n’est pas la solution à Maurice, je suis pour la prévention et donner plus de pouvoir à la police.Il faut faire ressortir que la majorité des personnes qui ont été arrêtées pour des délits de drogue ne sont que des passeurs. Le Big Boss ne se mêlera pas au trafic. Alors faut-il tuer les mules et laisser en liberté  les barons de la drogue ? »

Salim Abbas Mamode

« Je suis complètement contre la peine de mort. Avec le système judiciaire et la manière dont les enquêtes policières sont menées, il peut y avoir des erreurs de jugement, ce qui fait qu’un innocent peut être condamné injustement. Un innocent tué équivaut à tuer l’humanité. »

Patrice Armance

« Je suis carrément contre la peine de mort. Il n’y a pas à sortir de là. Je ne crois pas qu’une personne ait le droit d’enlever la vie d’une autre personne. Je suis contre »

Kalyan Tarolah

« Nous aimons dire à Maurice que les trafiquants sont des marchands de la mort. Ils détruisent nos jeunes et nos familles. Je suis sur la même longueur d’onde que le PM. La peine de mort est justifiable uniquement pour le trafic de drogue. »

Sudhir Sesungkur

« Je suis pour car je crois que la drogue cause de gros dégâts et il faut envoyer un signal fort. Cela montrerait aussi que nous avons une position très claire et que nous n’allons pas accepter ces choses dans notre pays. C’est une politique dure, mais cela envoie un signal fort. C’est nécessaire pour ceux qui pensent pouvoir détruire la vie des jeunes, des familles et s’en sortir avec une amende ou une peine de cinq ans. »

Guito Lepoigneur

« Moi je suis contre la peine de mort. Mais je pense que les trafiquants de drogue la mériteraient bien, car indirectement ‘zot pe touye zenfant dimoune’. Donc s’ils peuvent eux se permettre de tuer par centaines, la peine capital serait justifiable dans leur cas ».

Toolsyraj Benydin

« Face aux dégâts que provoque la drogue actuellement, je pense que le Premier ministre, à travers sa déclaration, envoie un message très fort à la population. Ce fléau fait de plus en plus de ravages dans notre société. Sachant que l’avenir du pays repose sur les jeunes, on ne peut pas permettre à une poignée d’individus de venir pourrir notre jeunesse et notre société. »

Sharvanand Ramkaun

« Il faut une peine maximale pour ces trafiquants, mais je n’irai pas jusqu’à préconiser la peine de mort. »

Mahen Jhugroo

« Je suis pour. Surtout pour les meurtriers et pour les marchands de la mort. Certaines personnes ne peuvent s’enrichir sur des cadavres. D’autres ne peuvent ôter la vie à son prochain sans penser aux conséquences. »

Nando Bodha

« La peine de mort est quelque chose de personnel »

Ravi Rutnah

« Je ne pense pas que la réintroduction de la peine de mort soit la solution pour combattre le trafic de drogue. Il faudrait plutôt revoir tout notre système pénitentiaire. La prison ne doit plus être considérée comme un lieu où on va être logé, nourri et blanchi. Il faudrait plutôt faire travailler les prisonniers comme tous les autres citoyens. Un travail payant dont la moitié des revenus sera versée aux victimes et l’autre moitié servira à la réinsertion du prisonnier à sa sortie de prison. Il faut aussi revoir notre système judicaire et introduire le ‘Jury Trial’ en Cour d’assises comme en cour intermédiaire. Bref, moi je préfère avoir 10 coupables en liberté plutôt qu’un innocent condamné à mort à cause d’une erreur judicaire. »

Vishnu Lutchmeenaraidoo

« Je ne ferai aucun commentaire politique. Je me concentre sur la conférence africaine. Parlez-moi de l’Afrique…

Thierry Henry

« C’est sûr qu’il faut sévir, mais de là à parler de la réintroduction de la peine de mort, c’est un tout autre débat ! D’autant plus que  nous sommes contre la peine de mort. Certes, la police fait un énorme travail mais il faut un travail plus approfondi pour venir à bout de ce problème. Au lieu de s’arrêter aux petits dealers et importateurs, il faudrait plutôt chercher à démasquer les véritables barons de la drogue qui tirent les ficelles en toute impunité. »

Showkutally Soodhun

« Je salue le courage de Pravind Jugnauth concernant le combat contre les barons de la drogue. Je le soutiens à 100 %. S’il y a un projet loi pour la peine de mort contre les trafiquants de drogue, je serais le premier à voter en sa faveur. »

Ivan Collendavelloo

« J’ai toujours eu une position constante sur ce sujet depuis ces 30 dernières années. Je suis contre la peine de mort. La loi a fait ses preuves. S’il n’a pas de financement, il n’y aura pas de trafic. »

Anil Gayan

« C’est une décision personnelle. Je suis en faveur de la peine de mort pour les barons de la drogue. Ils tuent sans vergogne. Je suis en faveur de la peine capitale pour ceux qui commettent des crimes atroces contre des enfants. »

 

En mission à l’étranger

Anwar Husnoo (Maroc)

 

Fazila Daureeawoo (New York)

N’a pu commenter

Raj Dayal étant pris dans une cérémonie religieuse.