Paul Bérenger : « C’est l’occasion de se ressaisir »

Par DEFIMEDIA.INFO . O commentaire

«Après ces quelques jours difficiles, c'est l'occasion pour tout le monde de nous ressaisir. Au Parlement d'abord mais aussi à travers le pays». C’est l’avis de Paul Bérenger lors de sa conférence de presse hebdomadaire, ce samedi 11 novembre.

Le leader du Mouvement militant mauricien (MMM) commentait la démission de l’ancien vice-Premier ministre Showkutally Soodhun, intervenue vendredi.

«Les choses se détériorent depuis un certain temps, avec le comportement des élus au parlement. Avec les événements, c'est une occasion de se ressaisir pour le Premier ministre et la Speaker», souligne Paul Bérenger. Selon lui, Maya Hanoomanjee doit changer de comportement.

«Un Premier ministre est celui qui donne le ton au Parlement. Mais ces derniers temps, il faisait tout de travers avec ses commentaires et son attitude», lance le leader du MMM qui demande à Pravind Jugnauth de se reprendre.

Selon Paul Bérenger, un certain nombre d'élus, incluant la Speaker, de part leurs déclarations et actions, ont fait honte au pays et au Parlement. Il cite parmi, Sir Anerood Jugnauth, Kalyan Tarolah, Ravi Rutnah, et Ravi Yerrigadoo.

«Avec ce qui s'est passé avec Soodhun, les choses ont pris une autre dimension. C'est l'unité nationale qui était en péril. C'est pourquoi dès mercredi, le MMM a pris une position des plus fermes», a déclaré Paul Bérenger.

C’est pourquoi, dit-il, que dès mercredi, le MMM a condamné le langage de Showkutally Soodhun et a réclamé sa démission. 

«C'était un véritable danger public», dit-il.