Pascal Opéra : des racines et des sons

Par Thierry Léon O commentaire
Pascal Opéra

La vie du petit Pascal a changé du tout au tout le jour où un de ses oncles lui a offert une guitare : « Je devais avoir 13 ans quand un de mes oncles m'a offert une guitare. C'est un peu ce cadeau qui m'a donné le goût de m'intéresser à la musique. Depuis, je n'ai jamais abandonné la musique ».

En 2007, avec son groupe, il sort un album : « J’avais rejoins le groupe Adonye Crew à un certain moment de ma carrière musicale. Ensemble, nous avons mis sur le marché un album qui s'intitulait « Nu devoir ». C'était une belle expérience ».

Moniteur de sport pour le Club Med, Pascal passera six longues année en Asie, pour les besoins de sa profession  : « J'ai vécu tour à tour aux Maldives, en Thaïlande, en Indonésie, entre autres. C'est pendant cette période que j'ai connue des moments très difficiles de ma vie. Faute de sommeil la nuit, ce sont dans ces pays que je me suis mis à écrire les textes de mes chansons ».

De retour au pays, Pascal troque son métier de moniteur sportif pour se mettre derrière les platines : « En 2014, je suis devenu dj pour le Club Med. C'est d'ailleurs à ce moment-là que j'ai décidé de reprendre ma carrière musicale en main ».

Perfectionniste dans l'âme, Pascal prendra cinq ans pour finaliser son album : « Je ne me suis pas précité pour finaliser l'album. J'ai pris mon temps pour le peaufiner, afin de trouver les meilleurs musiciens de l'île pour m'accompagner. Cela a pris cinq ans, certes, mais je suis très satisfait du résultat. D'autant, que Menwar a accepté mon invitation sur le Leko Rivyer Nwar, dont le clip est déjà disponible sur YouTube ».

Ne manquant pas d'ambition, Pascal vise le marché international à travers cet album : « C'est pour cette raison que l'opus a été à moitié composé en anglais. L'album a de fortes influences de reggae, je le reconnais, mais il a, selon moi, toute sa place sur le marché des albums de la world music ».

Pour assurer la promotion de son album, l'artiste prévoit une tournée aux quatre coins du pays pour le faire connaître : « J'envisage de donner des concerts à travers le pays. C'est ainsi que je compte assurer la promotion, de mon album ».

À noter que Pascal Opéra gère aussi sa boîte de production.