[Vidéo] Partition: 1947 - un complot international derrière la Partition de l'Inde

Par DEFIMEDIA.INFO . O commentaire

La réalisatrice indo-britannique Gurinder Chadha, 55 ans, plus connue pour ses films tels que Bhaji on the Beach (1993), Bend It Like Beckham (2002), Bride and Prejudice (2004) et Angus, Thongs and Perfect Snogging (2008), explore de nouveau un chapitre tristement célèbre de l'histoire de l'Inde. Son dernier film est un bilingue - Partition: 1947 (hindi) et Viceroy's House (en anglais).

Partition: 1947 retient l'attention, car il tente d'expliquer les raisons qui avaient poussé les dirigeants de l’époque de diviser l’Inde et le Pakistan en 1947. Gurinder Chadha ne passe pas par quatre chemins pour dire qu'il y a eu un grand complot international et non les différends entre les Indiens pour précipiter la partition.

« Mon film est basé sur des documents britanniques classés Top-Secret, qui montrent de ce que la Grande-Bretagne et les États-Unis ont à gagner de la Partition de l'Inde et de la création du Pakistan. J'ai fait beaucoup de recherches et j'ai même lu 'The Shadow of the Great Game' de Narindra Singh Sarila, qui dénonce ces dossiers Top Secret du gouvernement, qui ont été scellés pendant 50 ans. Ces documents montrent que la décision de diviser l'Inde a été influencée par le géopolitique et pour la conservation du pouvoir dans la région », a expliqué la réalisatrice.

Gurinder Chadha dénonce l'hypocrisie des Britanniques, qui ont pendant des décennies fait croire aux Indiens et aux Pakistanais que l'Inde a été divisée, car les Indiens se battaient entre eux-mêmes et que les Britanniques n'avaient d'autre choix que de diviser le pays pour mettre fin à la violence communale entre les Hindous, les Musulmans et les Sikhs.

« Durant mes recherches, j'ai réalisé que les Indiens ne doivent pas être tenus responsables de la Partition. Les enfants dans les écoles ont été induits en erreur en apprenant des faussetés. La Partition n’était basée que sur les attaques de nos voisins que nous avions vécues pendant des siècles. C’était un acte politique effectué délibérément pour sauver les intérêts stratégiques britanniques en Inde et dans la région », a précisé la réalisatrice.

Elle a choisi de tourner ce film, car elle voulait savoir les raisons qui ont poussé sa famille à quitter leur pays natal. Même si elle a grandi en Angleterre, ses grands-parents et elle ont été hantés par les pensées de la Partition.

La partition des Indes est le partage basé sur la démographie religieuse de l'Empire colonial britannique des Indes en deux États indépendants : le Pakistan à majorité musulmane et l'Inde à majorité hindoue. La partition est entrée en vigueur le 15 août 1947 avec l’Indian Independence Act de 1947. Elle a provoqué l'un des plus grands déplacements de population de l'histoire : 12,5 millions de personnes ont rejoint l'un ou l'autre des nouveaux pays, occasionnant quelques centaines de milliers à un million de morts. La nature violente de la partition envenime encore, aujourd’hui, les relations entre l'Inde et le Pakistan.

La nature violente de la Partition envenime encore, aujourd’hui, les relations entre l'Inde et le Pakistan... Elle a provoqué l'un des plus grands déplacements de population de l'histoire : 12,5 millions de personnes en 1947.

La Ligue musulmane (All India Muslim League) est fondée à Dhaka en 1906 dans le but de défendre les intérêts des musulmans de l'Empire britannique des Indes alors que le Congrès national indien est à majorité hindoue. Cependant, ce n'est que dans les années 1930 que l'idée d'un État pour les musulmans des Indes commence à émerger : lors de la convention de la Ligue en 1930, son président Muhammad Iqbal déclare qu'un État musulman est nécessaire afin que les musulmans ne soient pas opprimés dans une Inde à majorité hindoue. Et c'est en 1933 que le poète Choudhary Rahmat Ali invente le mot PAKSTAN, acronyme de Pennjab, Afghanistan, Kashmir, Baluchistan, qui deviendra ensuite Pakistan, le « pays des purs » en ourdou et perse.

En 1934, Muhammad Ali Jinnah rejoint la Ligue musulmane. Celui qui était un membre du Congrès et un ardent défenseur de l'unité entre les hindous et les musulmans devient la principale figure du mouvement musulman. Cependant, Jinnah doit affronter l'hostilité du Congrès et de son leader le Mahatma Gandhi dont l'un des combats est de maintenir l'unité de l'Inde et la paix entre ses communautés religieuses. D'ailleurs, lors des élections provinciales de 1937, qui sont un triomphe pour le Congrès, la Ligue obtient des résultats décevants.
Ce n'est qu'à partir de 1946 que la demande de Jinnah pour un État séparé devient intransigeante. La Ligue musulmane organise en août 1946 une Journée d'action directe qui dégénère à Calcutta et entraîne la mort de 10 000 personnes dans des émeutes communautaires.

Les chansons de Partition: 1947, mises en musique par A. R. Rahman, ont été interprétées par Hariharan et Shreya Goshal.

À l'affiche

Sortie :  18 août 2017
Production : Reliance Entertainment
Mise en scène : Gurinder Chadha
Musique :  A.R. Rahman
Interprètes : Huma Qureshi, Manish Dayal, Om Puri, Hugh Bonneville, Gillian Anderson et Michael Gambon.
Durée :  106 minutes