Parlement : 12 heures de débats budgétaires quotidiens

Par Ronnie Antoine O commentaire
Pravind Jugnauth

Le Parlement siègera de longues heures, tout au long de la semaine, pour permettre à un maximum d’élus de s’exprimer sur le budget. C’est sir Anerood Jugnauth qui lancera les débats dès lundi.

A près le grand oral, place aux débats. Les parlementaires se lanceront, dès ce lundi, dans le marathon des débats budgétaires. Les séances quotidiennes démarreront à 11 h 30 pour prendre fin vers 23 h 30, avec une dizaine d’orateurs en moyenne par jour. Le gouvernement souhaite boucler les débats en une semaine pour passer à l’examen en comité du budget la semaine suivante. Le hic, c’est que la quasi totalité des élus devrait s’exprimer sur le budget présenté par Pravind Jugnauth. Le comité parlementaire de l’alliance gouvernementale s’est réuni au bâtiment du Trésor, samedi, pour discuter de l’ordre dans lequel se dérouleront les interventions. Il en ressort que tous les parlementaires de la majorité ont exprimé le souhait de prendre la parole pour commenter le budget. D’où les longues séances quotidiennes pour pouvoir accommoder tout le monde. « Les débats auront lieu tous les jours, de 11 h 30 à 23 h 30, sauf vendredi, où nous commencerons à 15 heures, après le Conseil des ministres », explique Maneesh Gobin, Chief Whip.

Les questions parlementaires seront réservées, mardi, aux débats sur le budget. Elles commenceront à 14 heures, ce jour-là, après la tranche des questions aux ministres. Il faut aussi souligner qu’au lieu de 16 h 30, le tea break sera programmé à 17 h 30, pour permettre aux députés musulmans de rompre leur jeûne. Si les débats n’ont pas été bouclés à temps, il pourrait y avoir une session, le samedi 17 juin, pour les derniers orateurs.

Sir Anerood Jugnauth devrait être le premier orateur des rangs du gouvernement, vu qu’il prend l’avion pour New York lundi soir, dans le cadre de la motion aux Nations unies concernant les Chagos. Le seul autre ministre à s’absenter durant cette semaine est Soodesh Callichurn. Il a pris l’avion, hier, pour la conférence du Bureau international du travail, à Genève, et sera de retour jeudi, à temps pour faire son discours. Ivan Collendavelloo, Premier ministre adjoint, sera le dernier orateur de la majorité, intervenant juste avant le summing-up de Pravind Jugnauth.

Du côté de l’opposition, Xavier-Luc Duval, le leader, Reza Uteem, député du Mouvement militant mauricien (MMM), Jean-Claude Barbier, du Mouvement Patriotique (MP), Danielle Selvon, indépendante, et Guito Lepoigneur, du Parti mauricien social-démocrate (PMSD), devraient tous prendre la parole. Dans le camp de la majorité, on compte organiser les orateurs en fonction de ceux de l’opposition, afin de leur répondre du tac au tac.