Offshore : l’enfant pauvre du Budget, selon Jean-Mée Desveaux

Par DEFIMEDIA.INFO . O commentaire

L’offshore a été le grand oublié du dernier Budget, alors que des menaces se profilent à l’horizon. C’est en tout cas l’avis de Jean-Mée Desveaux, qui était conseiller spécial de l’ancien Premier ministre Paul Bérenger. 

Cet observateur économique estime que la révision du traité fiscal avec l’Inde sera catastrophique pour le secteur. 

Jean-Mée Desveaux, dans une déclaration à Radio Plus ce vendredi 9 juin, reproche à l’ancien ministre des Services financiers Roshi Bhadain d’avoir tout cédé à l’Inde lors des négociations à New Delhi. Il s’attend au pire après avril 2019, quand le secteur va opérer sans filet de protection et que les droits d’imposition passeront totalement à la Grande péninsule.

« Certains disent que Pravind Jugnauth manque de vision. Mais la vision est sur le long terme. Je pense qu’il manque de réalisme. Il y a à notre porte des problèmes qu’il ignore et qui seront absolument catastrophiques pour le pays. Je lui souhaite bonne chance. Mais s’il ne voit pas ce qui attend le secteur offshore en 2019 et s’il est toujours à son poste, je vois mal comment il va s’en sortir et le MSM sera dans de sales draps », a déclaré Jean-Mée Desveaux sur Radio Plus, ce vendredi 9 juin.