Nishta Jooty : une mère Teresa dans l’âme

Par Melany Mootoosamy O commentaire
Nishta Jooty

Elle est jeune, belle et se soucie des autres plus que d’elle. Nishta Jooty, 33 ans, présidente du Rotary Club de Vacoas depuis le 1er juillet, est une bonne samaritaine, toujours prête à aider son prochain. Une mère Teresa !

« Tout est une question d’organisation et de priorités. Bien évidemment, ma famille passe avant tout. Il faut avoir un équilibre dans la vie : travailler, passer du temps en famille... »

« J’aime faire du social ! » dit Nishta Jooty. Avec un beau sourire qui réchauffe le cœur de plus d’un, elle aime répandre la joie partout où elle passe. Elle nous raconte que ce désir d’aider autrui est né pendant ses années d’études en France.

« Quand j’étais étudiante en France, j’ai travaillé dans une maison de retraite pendant quatre ans. Cette expérience m’a tellement apportée que je me suis dit qu’un jour, quand j’aurai les moyens et le temps, je ferai du social », raconte-t-elle.

Le souhait de Nishta a été exaucé quand elle est rentrée au bercail. « Quand je suis revenue à Maurice, je me suis jointe au Rotary et aujourd’hui, je suis la présidente du Rotary Club de Vacoas. Les diverses actions qu’entreprend mon club, pour servir la communauté aux niveaux national et international, afin de créer un impact dans le monde, me comblent. Je n’ai qu’une envie, c’est de donner le meilleur de moi-même », confie-t-elle.

En plus d’être rotarienne, Nishta Jooty est un membre actif du Women in Networking et a été la secrétaire du Women in Politics de septembre 2013 à juin 2014. En tant que fervente croyante de l’émancipation des femmes et des jeunes, elle confie que l’expérience qui l’a marquée est la formation des conseillères des villages du district de Savanne en 2013.

« Je suis très fière d’avoir participé à la transformation et à l’émancipation de ces femmes à travers les sessions de formation », indique-t-elle. Très concernée par l’état de la société, elle est d’avis qu’un des moyens de lutter contre les fléaux est d’éduquer les citoyens et de les responsabiliser.

Elle livre son secret pour jongler entre vie professionnelle et vie personnelle. « Tout est une question d’organisation et de priorités. Bien évidemment, ma famille passe avant tout. Il faut avoir un équilibre dans la vie : travailler, passer du temps en famille, rencontrer les amis, faire du social et surtout trouver du temps pour soi-même. Je pense qu’il est primordial de faire des choses qu’on aime. Si une activité devient contraignante, le mieux c’est d’y mettre un terme », explique-t-elle.

Parlant de famille, Nishta explique qu’elle passe la plupart de son temps libre avec sa petite nièce Nidhi, âgée de 5 ans. « Elle me transporte dans son monde d’enfant et il n’y a rien de plus beau », indique Nishta.

Parcours

Après ses études secondaires au Queen Elizabeth College, Nishta Jooty s’est rendue à Montpellier en 2003 pour ses études universitaires. Détentrice d’un Master en ingénierie de la santé de l’Université Montpellier 1, elle a travaillé en tant que Clinical Data Quality Manager dans l’industrie pharmaceutique en France. Son amour pour la famille l’a poussée à rentrer au bercail.

Au travers de son entreprise créée en 2013, NJ Pharma Consulting Ltd, Nishta Jooty a proposé ses services de consultante pharmaceutique en freelance. Ensuite, pendant deux ans, elle a travaillé dans une entreprise privée en tant que Communication and Marketing Manager et Business Development Manager.

En janvier 2016, elle s’est mise à son compte et propose à nouveau ses services en freelance. Elle a aussi obtenu un MBA de l’Open University de Maurice en 2016. Depuis le 1er juillet 2017, elle est la présidente du Rotary Club de Vacoas. Bien qu’elle détienne de nombreux diplômes, le plus important pour elle, c’est de rester humble.