N’appréciant pas que son fils se fasse arrêter : il débarque au poste de police et s’en prend à deux policiers

Par Kendy Antoine O commentaire
Poste de police de Grand-Gaube

Père et fils se retrouvent derrière les barreaux. Damien D., 23 ans, était recherché depuis un certain temps par la police de Grand-Gaube. Vendredi, la police a procédé à son arrestation, ce que son père, 55 ans, n’aurait pas apprécié. Ce dernier s’est rendu au poste de police pour montrer sa désapprobation et a agressé deux policiers. Mercredi, il a été arrêté à son tour.

La police de Grand-Gaube cherchait à appréhender le jeune homme depuis plusieurs mois. Connu des services de police, il était sous le coup de plusieurs mandats d’arrêt. Il est aussi suspecté de plusieurs cas de vol. Alors qu’il avait disparu des radars de la police, vendredi des policiers ont appris qu’un voleur s’était introduit dans une maison de la région. L’auteur du forfait, qui est nul autre que Damien D., avait fait main basse sur du poisson. Les policiers se sont rendus sur les lieux et sont parvenus à mettre la main au collet du suspect.

Menottes aux poignets

Damien D. a été conduit au poste de police, menottes aux poignets. Décision que n’aurait pas apprécié le père du suspect, puisque quelques instants plus tard, il a débarqué au poste de police, réclamant des explications sur l’arrestation de son fils. Les policiers lui auraient alors fait comprendre que le jeune homme était sous le coup de plusieurs mandats d’arrêt. Mais c’était loin de le satisfaire.

Selon les policiers, le quinquagénaire les a agressés. Ils ont été bousculés. Au cours de cet échange, la chemise d’un des policiers a été déchirée. Le père aurait ensuite quitté les lieux. Deux policiers ont consigné une déposition à son encontre.

Quant au fils, placé en état d’arrestation, il a avoué sa participation dans un vol. Lors de sa comparution en Cour, Damien D. a été inculpé de vol et de non respect des conditions de sa remise en liberté sous caution. La police a objecté à sa remise en liberté sous caution. Le père a été inculpé provisoirement d’agression sur des agents des forces de l’ordre. L’enquête policière se poursuit dans les deux cas.