Metro Express : les frères Moorar prêts à partir contre une compensation

Par Nilen Kattany O commentaire
Les frères Moorar

Ils ne sont pas contre le développement et encore moins contre le projet Metro Express. Vipin Moorar explique que ses frères et lui sont disposés à quitter leur maison à Résidence Barkly à condition qu’on leur propose une offre décente et adéquate.

Les trois frères ont déposé une demande d’injonction à la Cour suprême pour contester la démolition d’une partie de leur maison.

L’affaire a été appelée le mercredi 13 septembre devant la juge Rita Teelock, siégeant en référé. Vipin et Sharma Moorar se sont dissociés de leur frère aîné, Atmanand Moorar, en raison d’une anomalie contenue dans un affidavit qu’ils avaient déposé le 8 septembre 2017.

Vipin et Sharma Moorar sont toujours représentés par les avocats Rama Valayden et Segaren Veeramundra et par l’avoué Kavir Bokhoree.  Atmanand Moorar a, quant à lui,  retenu les services de l’avoué Feroza Moolna, ex-Chief State Attorney.

Atmanand Moorar devra ainsi déposer un affidavit ce jeudi 14 septembre en son nom personnel. Le document sera ensuite communiqué aux autres parties dans cette affaire pour qu’elles décident de la marche à suivre.