Mauritius Blood Donors : une application mobile pour le don de sang

Par Rizwaan Khodabux O commentaire

Une application mobile destinée à ceux qui souhaitent faire don de leur sang vient de voir le jour. Cette initiative revient à la Blood Donors Association (BDA), en collaboration avec Cloudhub Co. Ltd.

Le lancement officiel de l’application Mauritius Blood Donors a eu lieu vendredi dernier, lors du cinquième Salon de la famille et de la santé au Freeport, à Mer-Rouge. « Cette application était très attendue », selon le président de la BDA, Obeidullah Khan Wahedally. « Environ seulement 2 % de la population font don de leur sang chaque année. Ce chiffre grimpe à 5 % si on s’en tient uniquement aux automobilistes, sachant qu’il y a environ 445 000 véhicules sur nos routes. Ce qui reste néanmoins largement insuffisant pour pallier la demande annuelle, qui tourne autour des 50 000 pintes », déplore notre interlocuteur. D’où l’idée de cette application, dit-il, pour encourager davantage des personnes à donner leur sang.

Par ailleurs, l’application a une double fonctionnalité. D’abord, elle permet à une personne qui s’est enregistrée de savoir où et quand il y aura une collecte de sang. Ensuite, si un groupe sanguin spécifique est recherché, tous les utilisateurs de l’application seront notifiés à travers un message. « De plus, nous avons entamé des discussions auprès du ministère de la Santé pour que les caravanes soient équipées d’un GPS. Ainsi, un intéressé saura exactement, à travers l’application, où se situe la caravane », poursuit-il. Dans un deuxième temps, Obeidullah Khan Wahedally confie qu’il souhaite doter chaque donneur d’une « smart card ». Cette carte permettra à son détenteur, un donneur régulier de même qu’une personne du troisième âge, d’être exempté de paiement pour une pinte de sang dans un centre de santé privé qui coûte actuellement, selon le président de la BDA, environ Rs 1 500.


Comment ça marche ?

L’application Mauritius Blood Donors a été développée par la société CloudHub Co. Ltd. Elle est actuellement disponible sur la plate-forme Android uniquement mais, selon Anmah Raggoo, l’un des concepteurs de l’application, elle devrait être disponible sur App Store pour les utilisateurs d’Apple dans les mois à venir. « Nous avons choisi dans un premier temps de lancer l’appli sous Android uniquement, car c’est la plate-forme la plus utilisée à Maurice pour les smartphones », indique Anmah Raggoo, qui ajoute que son équipe s’est accordée un temps d’adaptation pour vérifier s’il y a des « bugs » et ainsi apporter les améliorations nécessaires. L’installation est simple et se fait en 4 étapes :

Étape 1 : Télécharger l’application « Mauritius Blood Donors » sur GooglePlay.
Étape 2 : S’enregistrer en insérant une adresse email et un mot de passe.
Étape 3 : Entrer les informations de base : nom, prénoms, adresse, numéro de téléphone/portable et votre groupe sanguin.
Étape 4 : si vous ne connaissez pas votre groupe sanguin, cochez la case « I don’t know yet ». Vous pouvez toujours le modifier plus tard.

Fonctionnalités

L’application Mauritius Blood Donors compte à ce jour six fonctions. D’autres viendront s’y ajouter au fur et à mesure. En voici quelques unes :

  • Enregistrement. Les utilisateurs seront répertoriés dans une base de données comme des potentiels donneurs.
  • Événements. Les utilisateurs seront informés des événements à venir (collecte de sang).
  • Demande. Un utilisateur pourra faire une demande pour ses proches ou pour lui-même.
  • Sensibilisation. Régulièrement, des informations y relatives au don de sang, son importance et ses bienfaits seront communiquées aux utilisateurs.
  • Collecte de sang. Les organisateurs seront encouragés à organiser des collectes de sang.
  • Registre. Chaque don fait par un utilisateur sera répertorié sur l’application. Ainsi, un donneur saura où et quand il a effectué un don de sang. L’application lui indiquera aussi s’il est apte à faire don de son sang à nouveau en se basant sur le lapse de temps écoulé depuis son dernier don.  À savoir qu’il faut au minimum 4 mois entre deux dons de sang.

Dans le monde…

De nombreuses applications mobiles, conçues pour la collecte ou le don de sang, existent à travers le monde. En France, par exemple, il y a l’application mobile d’EFS (Établissement Français du sang). Celle-ci propose aux « mobinautes » de gérer leurs dons de sang, en géo-localisant les collectes de sang, en évaluant leur aptitude au don, mais aussi des « quizz » sur le sang.

Aux États Unis, la Croix Rouge (Red Cross) a mis au point une application similaire. La « Blood Donors » permet à son utilisateur d’obtenir des « rewards », soit des discounts auprès des magasins et autres sponsors. L’utilisateur peut aussi suivre la filiale de son sang depuis le don jusqu’à la distribution en passant par le dépistage et le stockage, entre autres. 

En Inde, il existe l’Indian Blood Donors, qui donne l’opportunité aux patients nécessiteux de rechercher les potentiels donneurs les plus proches. Idem pour l’application « Blood Bank Pakistan », qui permet aux Pakistanais de contacter directement le demandeur sur son téléphone via l’application.

50 000

C’est le nombre de pintes de sang nécessaires chaque année dans les hôpitaux et les cliniques. Cela revient entre 125 à 150 par jour. Toutefois, la BDA parvient à collecter seulement 46 000 pintes. Les 4 000 restants sont collectés lors de la Mega Blood Donation ou en faisant appel à des donneurs réguliers.