Maisons endommagées à Cassis : le rapport soumis au CEB

Par Jean-Marie St Cyr O commentaire
Maisons endommagées à Cassis

L’attente a été longue, mais les habitants de Bain-des-Dames, Cassis, espèrent voir la lumière au bout du tunnel avant fin décembre. Le rapport sur les dégâts occasionnés aux maisons et attribués aux travaux pour la construction d’une Tank Farm a été remis au Central Electricity Board.

Depuis février dernier, les habitants de Bain-des-Dames, Cassis, étaient dans l’attente d’un dédommagement à l’issue des travaux entrepris pour le compte du Central Electricity Board (CEB) pour l’aménagement d’une Tank Farm. Les gros travaux exécutés ont été la source de nombreux inconvénients pour les habitants vivant à proximité. Outre le bruit et la poussière qu’ils ont dû subir, plusieurs affirment que leurs maisons ont été fissurées. Ce qui a nécessité l’intervention des services d’un consultant pour attester si ces craquelures découlent effectivement des travaux.

Dans une correspondance qui leur a été adressée récemment, il leur a été affirmé que le rapport du consultant a été remis au CEB et que le constat effectué transmis aux entrepreneurs et leurs assureurs. Ces derniers vont examiner le document avant de prendre les éventuelles mesures qui s’imposent. Leurs réponses sont « imminentes », selon la lettre que tous les habitants concernés ont reçue. Une rencontre devrait bientôt avoir lieu entre habitants à ce propos.

Pourtant, les travaux contestés par les habitants dès 2015, ont pu aboutir malgré tout. La Tank Farm a été construite au coût de Rs 540 millions et comprend trois réservoirs de 6 500 mètres cubes.