L'UE avance un nouveau pion pour relancer l'Europe de la Défense

Par DEFIMEDIA.INFO . O commentaire
Union européenne

Plus de 20 pays de l'Union européenne vont signifier lundi leur intention de s'engager dans une "coopération" militaire renforcée, avec à la clé des objectifs et projets ambitieux censés faire avancer l'Europe de la Défense.

Lors d'une cérémonie à Bruxelles, les ministres de la Défense et des Affaires étrangères des Etats membres qui participeront à cette "coopération structurée permanente" (CSP) doivent signer un ensemble de 20 "engagements" pour développer des programmes d'armements ou faciliter la mise sur pied d'opérations extérieures.

"C'est une grande avancée (...) peut-être le projet le plus ambitieux de l'Union européenne actuellement", a estimé récemment la ministre espagnole de la Défense María Dolores de Cospedal, dont le pays a, avec l'Italie, rejoint la France et l'Allemagne qui avaient pris cet été l'initiative de relancer la CSP.

Depuis l'échec de la mise en place d'une Communauté européenne de Défense (CED) il y a 60 ans, les Européens n'ont jamais réussi à avancer dans ce domaine, la plupart des pays gardant jalousement la main sur ce qui, à leurs yeux, relevait strictement de la souveraineté nationale.

Mais une succession de crises depuis 2014 (annexion de la Crimée par la Russie et conflit dans l'est de l'Ukraine, vague de réfugiés), puis le vote du Brexit et l'arrivée au pouvoir de Donald Trump ont changé la donne.

Les Européens ont engagé plusieurs chantiers pour "prendre leur destin en main", comme l'a résumé la chancelière allemande Angela Merkel.

En théorie, cette coopération renforcée peut déboucher sur la mise sur pied d'un quartier général opérationnel pour des unités de combat ou d'une plateforme logistique d'opérations.

AFP