Logement : le probléme des squatters presque résolu, selon Showkutally Soodhun

Par Yaasin Pohrun O commentaire
Le VPM remettant son titre de propriété à une bénéficiaire.

« Il n'y a que 346 familles à travers le pays qui sont en situation irrégulière. » C'est ce qu'a déclaré le vice-Premier ministre (VPM) et ministre du logement et des terres, Showkutally Soodhun, qui a participé, le vendredi 11 août, à deux activités, organisées notamment par son ministère et la National Housing Development Company Ltd (NHDC). « J'avais dit que j'allais éliminer le problème de squatters », a affirmé le numéro quatre du gouvernement, à l'Hôtel du gouvernement, où s'étaient réunis les bénéficiaires des terres de l'État des quatre circonscriptions de Port-Louis.

Une centaine de familles de la capitale ont reçu le titre de propriété des terrains qu'elles occupent. « À partir d'aujourd'hui, il n'y a plus de squatters à Port-Louis  », se réjouit le ministre du Logement. « Nous avons plus de cent familles qui deviennent propriétaires de terrains pour Rs 2 000 seulement. Ces personnes pourront désormais contracter des emprunts pour construire leur maison », a ajouté Showkutally Soodhun. Il a aussi demandé à ces bénéficiaires de ne pas vendre ces terrains.

En début de soirée, le vice-Premier ministre s’est rendu à Baie-du-Tombeau. La NHDC a présenté le projet de relogement de 150 familles de cette région. « Rs 225 millions  ont été votées pour ce projet. On aura des architectes mais aussi des consultants pour faire le suivi. L'ancien Premier ministre n'a rien fait pour cette partie de la circonscription de Pamplemousses-Triolet », a avancé le vice-Premier ministre en présence des trois élus de la circonscription.

« C'est un projet qui sera complété en deux ans. L’appel d’offres sera lancé en septembre prochain et l'allocation du contrat est prévue pour octobre. Les travaux démarreront cette année et seront exécutés en deux phases. En attendant, nous allons aménager des logements temporaires pour héberger les bénéficiaires. Les travaux devront être terminés en novembre 2019  » a-t-il indiqué. Le père Jean Maurice Labour, a salué le projet de la NHDC. « Il faut que les engagements pris soient respectés en ce qui concerne les plans et les spécificités du projet  », a souligné le vicaire général.