Les enfants de l’exil : Alain Gordon-Gentil raconte la diaspora mauricienne

Par DEFIMEDIA.INFO . O commentaire
Alain Gordon-Gentil

Écrivain et réalisateur, Alain Gordon-Gentil vient de signer un nouveau documentaire intitulé Les enfants de l’exil.

Projeté depuis jeudi dernier au cinéma, ce documentaire fait la lumière sur les différentes raisons qui ont poussé certains Mauriciens à chercher une terre d’adoption. Le documentaire d’Alain Gordon-Gentil s’inscrit dans la continuité. « C’est la suite logique des quatre documentaires que j’ai réalisés sur l’histoire de l’immigration à Maurice et qui s’appelaient Venus d’ailleurs. Celui-ci raconte l’histoire de ceux qui ont quitté Maurice pour se choisir une autre patrie.

Mais c’est aussi une histoire racontée par eux-mêmes. Le film ne prend jamais partie pour ou contre ceux qui ont choisi d’aller vivre ailleurs. Toute l’histoire du film tourne autour des raisons de tous ces départs. »

Le réalisateur a pris trois ans pour boucler le tournage de son film. « Entre le moment où j’ai commencé l’écriture du film et sa sortie en salle, cela a pris trois ans. C’est un travail de fourmi. Le film se déroule en Australie, en France, en Grande-Bretagne, en Afrique du Sud, au Zimbabwe et au Canada. Vous vous imaginez bien toute la logistique que cela suppose. Mais Les enfants de l’exil ne parle pas seulement du passé, de ceux qui sont partis. L’épineuse question du droit de vote de la diaspora est aussi abordée. »

Par ailleurs, le film sortira en DVD au mois de décembre.