Le deuxième anniversaire des Kesar à Flacq

Par Fateema Capery O commentaire
Kesar

Deux ans après avoir ouvert ses portes, le restaurant Kesar continue à faire des heureux. Il s’agit du premier restaurant gastronomique, au centre de Flacq, qui propose une cuisine soignée et raffinée.

Les Mauriciens sont friands des délices indiens. C’est indéniable. C’est pour cette raison que l’homme d’affaires Deepak Doolooa a voulu ouvrir son premier restaurant, Kesar, à Flacq. Ce premier restaurant indien dans la région se veut toutefois spécial. Il propose une cuisine issue du Nord de l’Inde qui est encore inconnue.

Kesar signifie safran en indien. Ce nom est un clin d’œil au luxe, car il s’agit d’un ingrédient très prisé et onéreux. Mais les prix que pratique le restaurant restent très accessibles aux Mauriciens. En cuisine, ce sont des chefs de l’Inde qui sont aux fourneaux pour mettre en avant les spécialités de la cuisine indienne tout en s’adaptant aux exigences des Mauriciens. « Les Mauriciens n’aiment pas les plats trop pimentés et c’est la seule différence avec les plats typiquement indiens », estime Deepak Doolooa. Le restaurant veut aussi promouvoir les agriculteurs de la région en achetant leurs produits.

Le restaurant, d’une capacité de 120 couverts, peut être privatisé pour des événements. Des buffets seront aussi proposés régulièrement. Pour les plus pressés, il y a le « thali », un déjeuner rapide, servi tous les jours en cinq minutes, à partir de Rs 149.