Julee Collection Ltd : des produits démontrant le savoir-faire mauricien

Par Mario Boutia O commentaire
PME

Située à Montagne-Blanche, Julee Collection Ltd est une petite entreprise qui fabrique des barrettes, des peignes, des brosses, des bandeaux pour cheveux, des bracelets et autres accessoires en acétate. Visite des lieux avec sa directrice, Julee Ramdhary.

Les jeunes filles seront ravies de découvrir Julee Collection Ltd. Elles seront ébahies devant toute cette gamme de brosses à cheveux, barrettes, bandeaux qui leur permettront de varier leurs coiffures. On compte plus d’une centaine de modèles qui n’ont rien à envier aux meilleurs produits importés. Le tout démontre le savoir-faire mauricien.

L’acétate, sous forme de granulé, est importé de France. Le produit est fondu à haute température, avant d’être transformé en divers objets, les uns plus attrayants que les autres. La compagnie compte une douzaine d’employés, dont la majorité est constituée de femmes du village. Si ces dernières sont affectées au montage et à l’assemblage de petits objets – barrettes, bandeaux et bracelets – le montage des peignes-brosses, lui, est confié à un homme.

Le système de fixation et autres accessoires pour barrettes sont importés de France. « Nous misons beaucoup sur la qualité», explique Julee Ramdhary. Nous avons rencontré la directrice de l’entreprise samedi, à la foire des PME au Centre commercial Kendra, à St-Pierre.

Nous apprenons ainsi qu’au départ, cette entreprise avait été lancée par des Français, avant qu’elle ne soit rachetée il y a quatre ans par Kailash Ramdhary, l’époux de Julee. « Nous avons beaucoup investi dans la modernisation de notre système de production », confie la dame.

Devant le stand de Julee Collection, il y avait foule. Des femmes, tous âges confondus, se pressaient pour examiner les barrettes, bandeaux et autres accessoires pour rehausser leur coiffure. Elles ont vraiment l’embarras du choix devant autant de modèles, dont les prix sont plus ou moins accessibles. Selon les modèles, les barrettes se vendent à partir de Rs 10 et les prix des brosses-peignes varient de Rs 50 à Rs 100.

« Si la bonne qualité de nos produits est indiscutable, ils font néanmoins face à rude concurrence des produits importés », se plaint la directrice de Julee Collection. « Les produits importés à bon marché ne sont pas nécessairement de bonne qualité », affirme-t-elle.

« Nous aurons souhaité que les autorités adoptent davantage de mesures pour protéger les entrepreneurs locaux. Le secteur des petites et moyennes entreprises est un gros pourvoyeur d’emplois à Maurice. Face à la rude concurrence des produits importés, j’ai dû revoir ma production à la baisse. » L’autre problème qui handicape les petits et moyens entrepreneurs est d’ordre financier.

« Généralement, nous livrons nos produits à crédit et nous récupérons l’argent parfois après trois mois, ce qui n’est pas évident pour notre trésorerie». Julee estime qu’avec un meilleur encadrement, les PME pourraient porter plus haut la flamme mauricienne.