[Vidéo] Ivan Collendavelloo : «Éliminons le MMM des circonscriptions 19 et 20»

Par Fabrice Jaulim O commentaire
Ivan Collendavelloo

Dans le cadre de son troisième anniversaire, le Muvman liberater a sorti l’artillerie lourde contre le Mouvement militant mauricien. L’objectif : effacer le parti mauve des circonscriptions 19 et 20.

Le Mouvement militant mauricien (MMM) déçoit. C’est ce qu’a voulu faire comprendre les orateurs du Muvman liberater (ML) le dimanche 30 juillet, lors du congrès anniversaire du parti à la salle des fêtes du Plaza à Rose-Hill. Les intervenants du Mouvement socialiste militant et du ML ont aussi tenu à rassurer l’assistance qu’une entente cordiale règne au sein de la majorité.

Paul Bérenger a été la cible principale du ML alors que Xavier-Luc Duval et Navin Ramgoolam ont, eux, été égratignés. « Nous avons pris naissance, car les leaders du MMM et du Parti travailliste (PTr) avaient décidé de prendre le pays en otage. » Ivan Collendavelloo a rappelé la raison  motivant son départ  du MMM pour fonder le ML. Selon lui, la situation était intenable, car c’était le leader du PTr qui prenait les décisions pour le MMM. Il a soutenu que personne ne pouvait contester les leaders sous peine d’être intimidé.

L’adjoint au Premier ministre a aussi fait ressortir qu’Alan Ganoo et Paul Bérenger ont orchestré la plus grande trahison de l’histoire politique du pays. Pour le leader du ML, le MMM allait remporter les élections en 2014 s’il s’était présenté seul. Il déplore qu’aujourd’hui, le parti ne compte que six députés et que Paul Bérenger ne soit pas leader de l’opposition. « Il n’est pas actif au parlement et je comprends l’humiliation qu’il a subie. J’ai du chagrin pour lui, mais il aurait pu laisser de côté son arrogance, au lieu de venir dire que le ML n’existe pas », a-t-il fait ressortir.         

Il s’en est, aussi, pris au président du Mouvement patriotique (MP), Alan Ganoo. « Après 35 ans en politique, il est toujours un caméléon politique. Il a enlacé Arvin Boolell lors de la célébration de son anniversaire pour faire comprendre qu’il faut voter pour ce dernier. »    

Pour le no 2 du gouvernement, Xavier-Luc Duval n’est pas un bon leader de l’opposition. « Il fait de l’effet de scène à cause des caméras. » Le leader du ML a souligné que le gouvernement est engagé dans un combat contre la drogue tout comme le pays dans son ensemble, sauf le Parti mauricien social-démocrate. « Il n’y a eu aucune Private notice Question (PnQ) sur la drogue, pourquoi même pas une question ? », s’est interrogé Ivan Collendavelloo.


Ravi Rutnah remercie Vijaya Sumputh et Christelle Sohun

Lors de son discours, Ravi Rutnah n’a pas manqué de remercier les femmes qui ont aidé le ML. Il a rappelé que ces proches du parti étaient dans chaque réunion lorsque le ML n’avait pas de partisan. « Je remercie mon épouse pour son soutien et aussi Vijaya Sumputh et Christelle Sohun. Mais avec la complicité de certains journalistes il y a eu des campagnes malsaines contre elles.» 

Deux projets prêts à être mis en chantier

Nando Bodha, qui était l’invité du ML hier a rassuré que le Metro Express sera un projet qui fera bondir le pays au niveau de Singapour. Il a affirmé que deux projets, c’est-à-dire, le remodelage de la gare Victoria et de l’Immigration Square coûteront environ Rs 2,7 milliards. «Le ML est le partenaire idéal pour le Mouvement socialiste mauricien», a  indiqué le secrétaire général du MSM.