Internet : une nouvelle panne sur le câble SAFE impacte les connexions

Par Patrice Donzelot O commentaire
câble SAFE

Une nouvelle panne sur le câble sous-marin de fibre optique SAFE affecte les connexions d’Internet à Maurice. En juillet dernier, un incident similaire avait duré une dizaine de jours.

Denis, habitant Bambous, est exaspéré. Cet abonné à Internet d’une compagnie de télécommunications se plaint que sa connexion ait été ralentie depuis la soirée du mardi 5 décembre 2017. « Comme le service technique me l’a conseillé auparavant, j’ai reset mon Modem. Malgré cela, Internet est toujours lent. C’est ce matin (ndlr : mercredi 6 décembre 2017) que j’ai difficilement lu sur Facebook un commentaire d’un ami qui explique qu’il y a une panne généralisée », raconte Denis.

Pour la seconde fois en moins de six mois, le câble sous-marin de fibre optique South Africa Far East (SAFE) subit une nouvelle panne. L’information a été confirmée par les compagnies de télécommunications Mauritius Telecom et Emtel à travers des communiqués publiés sur les réseaux sociaux le mardi 5 décembre en fin de journée. Les connexions à Internet subissent donc des ralentissements depuis l’après-midi de mardi. D’après les renseignements recueillis, le lieu précis de la panne était en cours d’identification mercredi. Les équipes techniques du câble SAFE travaillent pour remédier à la situation qui pourrait durer plusieurs jours.

En attendant la fin des réparations, l’ensemble des connexions à Internet du pays sont assurés par l’autre câble sous-marin de fibre optique, le Lower Indian Ocean Network (LION).

Selon Kresh Goomany, directeur des opérations d’Emtel, les connexions à Internet des abonnés de sa compagnie sont ralenties par 40 %. « Cette panne nous conforte dans notre choix d’investir dans un autre câble sous-marin de fibre optique, METISS (MEltingpoT Indian Oceanic Submarine System) qui devrait être opérationnel à la fin de 2018 ». La redondance sera également meilleure grâce au câble sous-marin de fibre optique Indian Ocean Xchange (IOX) où Mauritius Telecom est impliquée et qui sera connecté en 2019.

Pour rappel, une panne sur le câble sous-marin de fibre optique 2017 était survenue le mercredi 12 juillet dernier. Les connexions à Internet avaient été ralenties d’environ 50 %. Les réparations avaient pris une dizaine de jours. Il est donc probable que les réparations prennent cette fois-ci autant de temps. En attendant, les abonnés à Internet doivent prendre leur mal en patience et revivre ce que les internautes vivaient dans les années 2000 avant l’avènement du haut débit.