Internet : les internautes se méfient de l’ultra connectivité

Par Patrice Donzelot O commentaire
internet_ultra_connectivité

La majorité des internautes du monde entier se méfie de l’ultra-connectivité. La Fondation Mozilla, filiale de la firme du même nom et éditrice du navigateur internet Firefox, a tenue, en août 2017, une enquête internationale en ligne. Selon les résultats de cette étude, 34,9 % des internautes sondés se veulent prudents face à un monde de plus en plus connecté.

18,8 % attendent de voir ce que cela va donner et 7 % sont effrayées. 45,1 % des internautes craignent de perdre leur vie privée. 24 % ont peur de perdre tout contact humain avec les autres.

A l’inverse, quatre sondés sur 10 se montrent positifs. Ils sont 31 % à être relativement optimistes et 8,2 % très excités par l’ultra connectivité. 26,7 % mettent en avant le fait que cela va simplifier le quotidien et 14,7 % estiment que cela va rendre les gens plus intelligents et mieux éduqués.

L’appareil préféré pour se connecter est le smartphone. 85,7 % des sondés en possèdent un, 84,8 % détiennent un ordinateur portable et 84,1 % un routeur Wi-Fi. 39,6 % des internautes ont un téléviseur connecté, et 12,1 % un traqueur d’activité (bracelet connecté qui indique notamment le nombre de pas effectués et le nombre de calories brûlées).

Les objets connectés arrivent progressivement dans les foyers. 8,2 % des sondés possèdent une voiture connectée, 7,7 % des appareils électroménagers connectés, et 5,7 % des enceintes intelligentes.

Notons que 189 770 internautes ont répondu au questionnaire. Il s’agit principalement de Français, d’Italiens, d’Allemands, d’Américains et de Brésiliens.