Internet haut débit : le CEB prévoit des investissements de Rs 200 M à Rs 1 Md

By Thierry Laurent O commentaire
CEB

Entre Rs 200 millions et Rs 1 milliard. Ce sont les investissements que CEB Fiber Net Ltd est prête à encourir, afin de faire partie des projets d’envergure d’installations de câble sous-marin visant à relier la région océan Indien au continent africain, ainsi qu’à l’Europe. Des pourparlers sont, de fait, en cours avec plusieurs compagnies, telles que Blueline, Canal + Telecom, Emtel, SRR, TELCO, OI, TELMA et ZEOP.

« Les discussions portent essentiellement sur la stratégie qu’il faudra adopter, afin de mieux exploiter ce câble pour Maurice », explique Seety Naidoo, président du conseil d’administration du CEB.  Ce dernier explique aussi que la compagnie subsidiaire du CEB est aussi en pourparlers avec l’Indian Ocean Exchange Cable Ltd, qui en novembre 2016, a signé un accord avec SEACOM, afin de déployer un câble de 2 000 kilomètres, permettant à Rodrigues de se connecter au reste du monde. « Si nous obtenons satisfaction dans les rounds de discussion, nous n’écartons pas la possibilité d’être partie prenante dans les deux projets : METISS et IOX », fait aussi valoir le président du conseil d’administration de l’organisme. Toutefois, un courant de pensée au CEB privilégierait IOX.

C’est le 11 octobre 2016 que la CEB Fiber Net a été créée et compte pour unique actionnaire le CEB. Elle a déjà déboursé une somme de Rs 210 millions, afin de financer l’acquisition de nouveaux équipements auprès d’ECI Telecom.