Internet : comment sécuriser son modem

Par Patrice Donzelot O commentaire

Les modems nécessaires aux connexions à internet ne sont pas infaillibles. Toutefois, des réglages et un peu de bon sens permettent de se protéger des intrus et des pirates informatiques.

On n’y pense pas toujours, mais il n’y pas que nos ordinateurs qu’il faut sécuriser. Nos modems à internet sont également vulnérables si on ne prend pas les précautions nécessaires.

Il est conseillé d’éteindre le réseau Wi-Fi lorsqu’il n’est pas utilisé. »

On l’a vu récemment, les modems peuvent être piratés à distance. Il y a deux semaines, le groupe mauricien hackers.mu a détecté une faille dans ces appareils. Puis, cette semaine, les médias internationaux ont révélé que des chercheurs en informatique ont détecté des vulnérabilités dans le protocole WPA2 qui crypte les réseaux sans fil Wi-Fi. Des pirates informatiques peuvent donc, théoriquement, prendre le contrôle de nos modems ou de nos réseaux Wi-Fi.

« Le modem est la voie par laquelle passe tout le trafic internet. De ce fait, il est considéré comme un composant critique de l'infrastructure d'internet. Si le modèle de modem d'un fournisseur d’accès à internet du pays est vulnérable, cela veut dire que toute l'infrastructure de Maurice l’est aussi. Il suffit de regarder les attaques informatiques pour comprendre qu'internet est devenu hostile. Cela coûte moins cher pour un pays de pirater les modems d'un autre pays en lançant une cyberattaque, plutôt que de lui déclarer une guerre conventionnelle », explique Loganaden Velvindron, expert en cybersécurité et membre de hackers.mu.

Rassurez-vous, les fabricants de modems et de périphériques travaillent sur des patchs correctifs. Il s’agit de programmes téléchargeables qui viennent réparer les vulnérabilités. Si vos appareils sont réglés avec un téléchargement automatique des mises à jour, c’est généralement le réglage par défaut, vous n’avez rien à faire. Dans le cas contraire, il importe de s’assurer de bénéficier de toutes les mises à jour disponibles.

Pour cela, dans le cas des modems, il est nécessaire d’ouvrir une page sur le navigateur internet d’un appareil qui y est connecté, un ordinateur par exemple. Pour accéder au menu, taper l’adresse inscrite sur le modem ou dans son manuel d’utilisateur, par exemple http://192.168.8.1. On peut alors vérifier que les mises à jour sont automatiques et, si tel n’est pas le cas, il est nécessaire de télécharger la dernière version disponible.

D’autres manipulations pour sécuriser son modem sont disponibles dans le menu, comme changer le nom du réseau Wi-Fi et son mot de passe par défaut. Il importe également de s’assurer que la connexion à internet de votre réseau Wi-Fi ne soit pas ouverte, c’est-à-dire qu’elle nécessite un mot de passe. Vous êtes légalement responsables des activités faites sur internet via votre connexion et vous risquez également de subir un fort ralentissement de votre débit si un intrus télécharge de volumineux fichiers depuis votre réseau Wi-Fi.

« Changer le mot de passe par défaut est la première chose à faire. Ensuite, il faut cesser d'utiliser les protocoles qui n'utilisent pas de chiffrement comme telnet, quand le modem permet d'utiliser SSH », ajoute Loganaden Velvindron. Il est également possible d’enregistrer dans le menu du modem une liste des périphériques autorisés à s’y connecter. Cette manipulation se fait dans l’onglet MAC Filter, ou filtrage par adresse MAC. Il est par ailleurs conseillé d’éteindre le réseau Wi-Fi lorsqu’il n’est pas utilisé. Il est possible de contacter la hotline de son fournisseur d’accès à internet pour plus d’informations sur les réglages de sécurité.