Inondations : quand certains en profitent

Par Le Défi Plus O commentaire
Pope Hennessy Police Station

Vendredi matin. Plusieurs victimes des inondations, cartes d’identité, actes de naissance et preuves d’adresse en main, font la queue devant certains postes de police (Abercrombie, Pope Hennessy, Roche-Bois, Baie-du-Tombeau, Flacq ou Bain-des-Dames ) en vue d’obtenir un document de la police certifiant que leurs maisons ont été inondées.

Ce document, qu’elles devront présenter à la Sécurité sociale, leur permettra d’obtenir une aide financière de Rs 175 par personne par jour. Cette aide s’étend sur trois jours. Donc, chaque victime percevra au total Rs 525. Or, une poignée d’entre elles en profiteraient pour en obtenir plus. Comment ?

Tout simplement en indiquant le nom de certains proches qui vivraient avec eux, selon leurs dires, alors que, dans les faits, ce n’est pas le cas. Citons un exemple, la fille d’un couple alors qu'elle est mariée et vit chez son époux.  Notons aussi  que c’est à la poste que les victimes des inondations devront récupérer l’aide financière de l’État.