Infrastructures routières : Rs 1,8 Md pour les Grade Separated Junctions de Phœnix

Par Ashwin Kanhye O commentaire
Infrastructures routières

Une somme de Rs 1,8 milliard sera nécessaire pour les travaux routiers à Phœnix. Les appels d’offres ont été lancés et le Central Procurement Board vient de recevoir trois propositions.

3,5km de routes en double voie seront nécessaires à l’aménagement des Grade Separated Junctions à Phœnix et dans sa région. Ces aménagements impliquent aussi la construction de nouveaux ronds-points à la route Sayed Hossen et à Sodnac Link Road, entre autres travaux. Le coût du projet est estimé à Rs 1,8 milliard, excluant la TVA. Des appels d’offres internationaux ont été lancés et le Central Procurement Board (CPB) vient de recevoir trois offres. C’est ce qu’a souligné le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha, qui répondait à une question du député travailliste Osman Mahomed.

Le ministre Bodha a souligné que la construction des Grade Separated Junctions aux ronds-points de Pont-Fer, Jumbo et Dowlut fait partie du plan de décongestion routière qui, avec le projet Metro Express, constitue le National Integrated Transport Network Project. « L’objectif global de ces projets est de fournir un réseau routier efficace pour soutenir le développement socio-économique de Maurice en améliorant la fluidité du trafic pour réduire la congestion, diminuer les accidents en assurant la sécurité routière et améliorer le niveau de service aux usagers de la route, en fournissant des infrastructures de haute qualité », a-t-il dit.

Le ministre des Infrastructures publiques a reconnu qu’il y a de très gros embouteillages aux ronds-points de Pont-Fer, Jumbo et Dowlut. « Cette situation s’est aggravée avec le trafic généré par plusieurs projets routiers, récemment achevés comme la Phoenix/Beaux-Songes Link Road, l’élargissement de l’autoroute M1 de Phœnix à St-Jean et la route de liaison entre Verdun et Ébène », a-t-il indiqué. Le député Mahomed a voulu savoir ce qu’il en était du métro. Nando Bodha a précisé qu’auparavant le Metro Express devait passer au-dessus des Grade Separated Junctions mais que le tracé sera finalement maintenu au niveau du sol.

Projet pour connecter les autoroutes A1 et A3

Les autorités envisagent de connecter les routes A1 et A3. Le but de ce projet est d’assurer une liaison rapide au trafic sortant de Port-Louis et des régions centrales et se dirigeant vers l’Ouest, et vice-versa. La construction d’une route de 2,7 km sera nécessaire. Le coût de ce projet est estimé à Rs 262 millions, selon le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha.

Acquisition de terrains au coût de Rs 239 millions

La construction d’une route pour relier les routes A1 et M1 est à l’agenda du Road Decongestion Programme. Ces aménagements figurent, au même titre que le Metro Express, dans le National Integrated Transport Network Project. Il y aura un accès alternatif pour le trafic provenant de Rose-Hill, Beau-Bassin, Chebel, Chapman Hill, Coromandel et allant vers Port-Louis. On s’attend à ce que le projet réduise la congestion sur les axes routiers A1 et M1, à des endroits, tels que Réduit et Ébène.

Il y aura la construction de deux flyovers pour ce projet aussi bien que celle du plus grand pont de Maurice. 30 140 mètres carrésde terrain ont déjà été acquis pour la somme de Rs 239 491 700. À une question du député Reza Uteem qui voulait savoir pourquoi le projet prend du temps pour se concrétiser, le ministre des Infrastructures publiques a fait comprendre que le coût du projet a été revu à la baisse, passant de Rs 1 Md à moins de Rs 500 millions.