Infotech : ne ratez pas les innovations technologiques

Par Patrice Donzelot O commentaire
Infotech

Encore deux jours pour sillonner les allées du salon Infotech. Le Défi Plus vous donne un aperçu de quelques innovations et autres technologies à voir. Absolument !

Le robot Poppy

Que serait un salon des nouvelles technologies sans des robots ? Le centre français Inria présente la technologie Poppy Education. Il s’agit d’un robot articulé à monter soi-même et destiné aux jeunes. L’objectif est d’initier les étudiants du secondaire et du tertiaire à la programmation et à la robotique. « Poppy est la déclinaison d’un robot humanoïde cher et complexe à manipuler. L’Inria a eu l’idée d’en faire un produit plus simple.

On a donc un Poppy sur notre stand. Il a cinq ou six degrés de liberté et on peut lui en donner plus. Il permet aux jeunes de donner du sens au code. Par exemple, ils peuvent lui faire reconnaître une forme ou une couleur. Avec une pince, il va venir la chercher et la déposer. Il répond à un objectif qu’on lui a donné », explique Stéphane Brunel, chercheur et maître de conférences. Il ajoute que Poppy est d’ores et déjà disponible sur le marché.

Impression 3D

L’impression 3D dispose d’un espace qui lui est entièrement dédié. Cette technologie permet de créer des objets en plastique à travers des imprimantes qui injectent de la matière en largeur, longueur et hauteur. L’impression 3D est utilisée par des industriels et entreprises en général pour créer sur mesure des prototypes ou des pièces qui ne peuvent être moulés. Oudaye Tahalooa est le directeur de Mini Factory. Il est l’un des exposants de l’espace d’impression 3D.

Son entreprise propose un guichet unique de services liés à l’impression 3D. Mini Factory propose de la vente et de la réparation d’imprimantes 3D, ainsi qu’un service d’impression 3D pour les particuliers et les entreprises. Oudaye Tahalooa présente sur son stand une prothèse de main articulée pour enfant, créée sur mesure grâce à l’impression 3D. Cette prothèse peut se refermer pour attraper des objets afin de redonner de l’autonomie à des enfants amputés. L’impression 3D présente des inconvénients : on ne peut imprimer rapidement en grande quantité et le volume des objets est limité selon la taille de l’imprimante 3D.

HTC Vive

S’immerger dans un monde virtuel et, plus particulièrement, dans une voiture de course lancée à pleine vitesse au milieu d’autres concurrents sur un circuit… C’est ce qui vous attend au stand de Maurisystem. La firme, qui représente la marque HTC sur le marché mauricien, présente l’HTC Vive. Il s’agit d’un système de réalité virtuelle (VR). Un simulateur de course automobile a été installé dans le stand. Il est équipé d’un volant, d’un pédalier et surtout d’un casque de VR HTC Vive.

Le tout est connecté à un ordinateur surpuissant spécialement conçu pour les jeux vidéo. L’immersion dans le jeu est presque totale. Il ne manque que les mouvements de l’auto dans le siège. D’un geste de la tête, on peut voir ce qui se passe tout autour du personnage. On se prend vite au jeu et le plaisir est décuplé par rapport à un jeu de course sur manette devant un simple écran.

Citizen Support Portal

Les services électroniques gouvernementaux (e-government) sont de plus en plus nombreux à Maurice. Parmi ces services, l’un est en démonstration au salon Infotech. Il s’agit du Citizen Support Portal, le site internet  de la Citizen Support Unit. Grâce à cette plateforme, les Mauriciens, ayant une doléance à faire auprès des autorités, peuvent le faire en ligne sans avoir à se déplacer dans un bureau du service public.

Dans le cas d’un problème de voirie par exemple, le citoyen se connecte sur le Citizen Support Portal et il y soumet différentes informations sur son problème. Il reçoit une notification par SMS et par email. Sa doléance est ensuite transmise au ministère ou département public concerné. Le citoyen peut faire le suivi du traitement de sa doléance en entrant son numéro de référence sur le site internet.

Trafic Watch sur la télévision

On ne peut le rater ! Quand on entre dans le grand hall du salon Infotech, on tombe directement sur le stand de Mauritius Telecom. La compagnie de télécommunications expose un large choix de produits et services. Parmi les nouveautés que présente Mauritius Telecom, il y a la disponibilité du service Trafic Watch directement sur la télévision à travers les connexions à internet my.t. Désormais, les clients peuvent facilement consulter l’état du trafic routier le matin avant de partir au travail en zappant simplement sur leur télévision.

« Actuellement, nous avons une douzaine de caméras connectées à Trafic Watch, mais cela reste dynamique selon les événements à Maurice, comme les pèlerinages religieux où on augmente le nombre de caméras. Par exemple, nous avons en ce moment cinq caméras fixes et sept qui sont là dans le cadre du festival Porlwi by Nature qui se tient actuellement », affirme Rai Basgeet, Chief Technical Officer de Mauritius Telecom.

Informations pratiques
Le salon Infotech se tient jusqu’au dimanche 3 décembre 2017 au Centre de Convention International Swami-Vivekananda à Pailles. Il est ouvert de 10 à 19 heures, sauf le samedi 2 décembre jusqu’à 20 heures. L’entrée est gratuite de même que des navettes aller et retour aux gares Victoria et Immigration à Port-Louis et à la gare de Rose-Hill. Le salon Infotech est organisé par le National Computer Board, en collaboration avec Le Défi Media Group, Radio Plus et Télé Plus.