Importation de drogue synthétique : un jeune pris au piège de l’Adsu

Par Cedric Ramasawmy O commentaire
Airport

Il était venu récupérer le colis arrivé à Maurice. Mais l’homme, âgé de 23 ans, ne savait pas que des éléments de la brigade antidrogue s’étaient fait passer pour des employés de DHL. L’habitant de Quatre-Bornes a été cueilli à froid le lundi 20 novembre.

Appréhendé lundi dernier par des éléments de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (Adsu) de l’aéroport, Kevin Chockalingum est soupçonné d’être parmi les commanditaires d’un colis contenant 329 grammes de drogue synthétique.

Le colis est arrivé à bord d’un vol de British Airways depuis Londres le dimanche 19 novembre. À l’intérieur du colis, il y avait des produits pour bébés, dont des poudres hypoallergéniques. Sauf que lors des vérifications, la brigade antidrogue a découvert que ces produits contenaient 329 grammes de drogue synthétique. Les produits, envoyés depuis la région de Vaires-sur-Marne, étaient destinés à un dénommé S.B., habitant la route Bassin, Quatre-Bornes.

Les éléments de la brigade des stups ont alors monté une opération de controlled delivery. Ils ont pris contact avec le destinataire du colis. Après plusieurs échanges téléphoniques, un rendez-vous a été fixé à la rue Boundary, Rose-Hill. Avant l’heure convenue, les officiers de l’Adsu ont pris place à bord d’un véhicule DHL. Les policiers ont ensuite reçu un appel de l’individu qui devait réceptionner le colis. Ce dernier les a informés qu’il ne pourrait pas faire le déplacement mais que son ami, un dénommé Kevin, viendrait récupérer le colis.

Un quart d’heure plus tard, une voiture s’est arrêtée à hauteur du véhicule de DHL et le conducteur s’est présenté comme Kevin Chockalingum. L’habitant de Quatre-Bornes a été arrêté lorsqu’il a pris possession du colis. Le suspect a dit aux policiers qu’il devait remettre le colis à son ami, le destinataire, dans l’enceinte de l’Université de Maurice.

Seconde opération

Alors qu’une seconde opération devait avoir lieu à Réduit, le cerveau présumé a donné du fil à retordre à la brigade antidrogue. Venant récupérer le colis de Kevin Chockalingum, il a pris la fuite dans sa voiture en voyant la police. Une collision a même eu lieu entre la voiture du  principal suspect et un véhicule de l’Adsu.

Les éléments de la brigade antidrogue ont, par la suite, effectué une perquisition au domicile de Kevin Chockalingum où rien de compromettant n’a été trouvé. Le jeune homme a été placé en détention. Il a été traduit devant le tribunal le mardi 21 novembre. Il a ensuite été reconduit en cellule. Le cerveau est activement recherché.