Hrithik Roshan comme joueur de 'kabaddi'?

Par Le Défi Quotidien O commentaire
Kabaddi

Depuis quelque temps, Ronnie Screwvala travaille sur un projet qu'il tient beaucoup à cœur – un film basé sur le sport. Le projet est en bonne voie, car le cinéaste a déjà approché Hrithik Roshan pour se mettre dans le rôle principal. La discipline sportive en question est le kabaddi. Le film pourra réunir l’équipe de kabaddi de Screwvala et Hrithik Roshan comme l'un des joueurs. Il se chuchote que Rakeysh Omprakash Mehra aurait été approché pour la mise en scène du film.

Le kabaddi (mot hindi signifiant retenir son souffle) est un sport d’équipe du sous-continent indien populaire dans toute l’Asie du Sud ainsi qu’en Asie du Sud-Est, au Japon et en Iran. Il est particulièrement répandu au Pakistan, au Bangladesh et dans les États indiens du Maharashtra, du Pendjab et d’Andhra Pradesh.

Le kabaddi oppose deux équipes de 12 joueurs ; sept sont sur le terrain en même temps et les cinq autres sont des remplaçants. Un match dure 2 fois 20 minutes pour les hommes et 2 fois 15 minutes pour les femmes, avec pour chacun 5 minutes de mi-temps.

Chaque équipe passe à son tour en attaque en envoyant un raider dans le camp adverse, qui pendant toute la durée de son assaut, soit 30 secondes maximum, doit dire kabaddi de manière continue, en principe sans reprendre sa respiration, mais cela n’est pas appliqué.

Le raider a pour mission de toucher un ou plusieurs adversaires et de revenir dans son camp — y poser sa main suffit — sans être immobilisé auparavant. Ainsi la mission des défenseurs est de ne pas se faire toucher et de plaquer le raider dans son camp pour qu’il ne puisse revenir. Un raider qui ne revient pas dans son camp est out et ne pourra revenir en jeu que lorsqu’un raider de son équipe éliminera à son tour un joueur adverse.

Même plaqué, si le raider arrive à toucher son camp alors tous les défenseurs qui l’ont touché — y compris lors du plaquage — sont out. Chaque personne out représente un point pour une équipe. Par ailleurs, il est possible de marquer des bonus si le raider touche un adversaire au-delà d’une ligne proche de la ligne de fond et arrive à revenir dans son camp.

À la fin du temps réglementaire, le total des points est effectué. L’équipe qui a le plus de points est désignée vainqueur. Ce jeu nécessite vitesse, tactique — surtout pour la défense —, réactivité et reflexes pour répondre aux mouvements des adversaires, mais aussi force pour plaquer et résister aux plaquages. Le kabaddi est un mélange à la fois de rugby et de lutte, avec une dimension collective pour les défenses et une dimension individuelle pour les raiders qui se retrouvent seuls face aux défenseurs.