Femme entrepreneure - Rosalyne Lebon : de l’enseignement à la couture

Par Leena Gooraya-Poligadoo O commentaire
Selon la femme entrepreneure, les vêtements cousus sur mesure sont de plus en plus prisés par les Mauriciens.

Après avoir travaillé dans une école maternelle pendant 17 ans, Rosalyne Lebon décide de vivre sa passion d’enfance : la couture. Maintenant, elle compte se lancer dans de nouvelles activités.

Cela fait six ans que Rosalyne est engagée dans la couture. Une passion qu’elle chérissait depuis son enfance. Pantalon, jupe, pull, legging… ou encore des robes de mariée… Ce sont des vêtements qu’elle confectionne soigneusement.  En effet, elle travaillait dans une école maternelle pendant plus de 17 ans. «  Après les  mariages de mes enfants, j’ai quitté mon travail. Toutefois, je m’ennuyais à la maison, car je n’avais rien à faire. Ainsi, vu que j’avais déjà une notion dans la couture, j’ai décidé  de suivre des cours pour  m’améliorer davantage », soutient notre interlocutrice. De fil en aiguille, elle a rapidement appris les techniques pour pouvoir réussir dans ce métier.

Un vêtement cousu sur mesure est plus adapté à la morphologie d’une personne.

Elle avance que la couture a toujours la côte contre les vêtements  prêt-à-porter. 

«  Les gens cherchent des matières de tissus de bonne qualité, ce qui est rare dans les magasins. Par ailleurs, un vêtement cousu sur mesure est plus adapté à la morphologie d’une personne qu’un prêt-à-porter », soutient notre interlocutrice. Maintenant, elle souhaite monter son propre magasin, où elle peut faire la couture sur place. «  Je suis à la recherche d’un bâtiment à Grand-Baie, un endroit touristique où je pense faire de bonnes affaires », fait  ressortir Rosalyne.

Entrepreneure, mère et grand-mère, Rosalyne jongle entre les fonctions. « Je suis une heureuse grand-mère de quatre petits-enfants. Je passe mon temps avec ma famille quand je suis libre », avance-t-elle. Par ailleurs, la femme entrepreneure ne compte pas s’arrêter à la couture. «  Je suis toujours des cours avec le National Women Entrepreneurship Council (NWEC). Je suis fascinée par tout ce qui est lié à la créativité. Maintenant, je commence à faire des décorations pour les mariages, fiançailles, anniversaires, entre autres », soutient Rosalyne.  Et à ne pas oublier les sacs qu’elle fabrique à la main.

Les prix pratiqués

  • Legging : Rs 100 à Rs 150
  • Jogging : Rs 150 à Rs 200
  • T-shirt : Rs 100
  • Complet pull et tracksuit (adulte) : Rs 450
  • Complet pull et tracksuit (enfant) : Rs 250
  • Veste : Rs 250