Elle rend à une touriste une pochette contenant une grosse somme d’argent : Rekha Madhoo, un bel exemple à suivre

Par Preity Ramessur-Bhoyroo O commentaire

Rarement a-t-on vu une compatriote recevoir autant de félicitations. Rekha Madhoo, Meenakshi pour les intimes, fait honneur au pays et à la diaspora mauricienne dans le monde depuis que son nom a été mentionné sur des sites d’informations du pays et sur les réseaux sociaux. 

La jeune femme de 36 ans souhaite que sa petite histoire inspire d’autres compatriotes. Toutefois, cette adjointe chef de caisse du supermarché Spar de Flic-en-Flac était loin de se douter qu’un simple geste de sa part allait la rendre célèbre.

Rekha Madhoo travaille à Spar depuis dix ans.

Il y a deux semaines, cette habitante de Bambous a ramassé la pochette d’une touriste française, Catherine Biancardini, récemment en vacances dans l’île. Originaire de Perpignan, la touriste avait oublié sa pochette contenant une grosse somme d’argent et son passeport à la caisse du supermarché Spar de Flic-en-Flac après avoir fait ses courses. Le lendemain, elle est repassée au supermarché et Rekha Madhoo lui a rendu sa pochette.

Ayant apprécié ce geste exemplaire de notre compatriote, la touriste a écrit une lettre à la direction du supermarché Spar pour remercier la jeune femme. 

«Je suis venue récupérer la pochette et, à ma grande surprise, je l’ai retrouvée intacte. La caissière qui l’avait trouvée l’avait mise en sûreté et me l’a remise en mains propres», a écrit Catherine Biancardini dans sa lettre au directeur du Spar de Flic-en-Flac. Lettre qu’elle a aussi envoyée à la presse mauricienne. 

Ci-dessous la lettre de Catherine Biancardini dans son intégralité :

 

Des médias locaux ont parlé de ce geste exemplaire de Rekha Madhoo  en début de semaine. Depuis, les mots élogieux à l’égard de la jeune femme pleuvent sur les réseaux sociaux. 

Je n’ai fait que mon devoir. Je ne me doutais pas du tout qu’un si petit geste allait prendre une telle tournure», confie Rekha Madhoo au Défi Media Group ce jeudi 13 juillet.

Cette mère d’une fille de 15 ans raconte qu’elle travaille à Spar depuis dix ans. Elle explique qu’elle a débuté comme caissière, un poste qu’elle a occupé six ans durant.  

Ma performance, ma persévérance et ma bonne conduite m’ont aidée à gravir les échelons. Aujourd’hui, j’occupe le poste d’adjointe chef de caisse», précise-t-elle. 

Son époux travaille comme barman dans un hôtel trois étoiles.

Rekha Madhoo : «Ma performance, ma persévérance et ma bonne conduite m’ont aidée à gravir les échelons. Aujourd’hui, j’occupe le poste d’adjointe chef de caisse.»


Rekha Madhoo revient sur ce qui s’est passé il y a deux semaines. «Comme il y avait un manque de personnel, j’ai pris le contrôle de la caisse no 2. Après avoir fait ses courses, une Française s’est dirigée vers moi. Une fois le paiement effectué, elle a placé sa pochette à l’arrière de mon comptoir pour ramasser ses provisions. Et elle a aussitôt quitté les lieux, laissant sa pochette sur place», se souvient-elle. 

C’est en nettoyant le comptoir que Rekha Madhoo a découvert la pochette de la cliente :

J’ai aussitôt fait une entrée dans le registre. Puis, j’ai placé la pochette qui contenait une grosse somme d’argent, un passeport ainsi que des cartes bancaires dans le coffre du supermarché.»

Rekha Madhoo explique que la Française a contacté la direction du supermarché le lendemain pour s’enquérir de la situation. Après avoir appris que sa pochette était bien là, Catherine Biancardini s’est précipitée sur les lieux et Rekha Madhoo lui a remis sa pochette.

Elle n’a pas pu cacher sa joie. Elle m’a serrée dans ses bras tout en m’embrassant sur les joues», raconte Rekha Madhoo en souriant. 

La trentenaire vit sur un petit nuage depuis que la nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre. «Notre pays est très connu pour son accueil chaleureux, la courtoisie et la simplicité des gens. Si nous maintenons cette attitude, nous ferons la gloire de notre île», conclut Rekha Madhoo.