Drame en mer : un pêcheur meurt noyé à Roches-Noires

Par Kendy Antoine O commentaire
Raj Kishto

Un nouveau cas de noyade a été enregistré mardi à Roches-Noires, Rivière-du-Rempart. Raj Kishto, 63 ans, surnommé Masice, exerçant le métier de pêcheur, s’était rendu en mer. Il était à bord de sa pirogue quand il s’est retrouvé dans l’eau. Il n’a pu s’en sortir. Son frère, constatant sa disparition, s’est mis à sa recherche et a fait l’effroyable découverte. C’est un second membre que la famille perd en deux ans. « Mon frère est mort l’an dernier, emporté par la maladie, maintenant, c’est mon père qui s’en va », lâche Lovena désespérée.

« Cela faisait plusieurs années qu’il avait cessé de plonger à cause d’un problème au cœur », confie-t-elle. L’an dernier, Raj s’était acheté une pirogue et allait pêcher avec son frère. Mardi, tous deux sont sortis de la maison pour se rendre à la mer de Roches-Noires.

« À un moment donné, mon oncle a plongé, mon père est, lui, resté dans la pirogue. C’est alors qu’il est tombé à l’eau. Je pense qu’il a souffert d’un malaise », explique la jeune femme. En retournant à la surface, son frère devait constater que Raj n’était plus dans l’embarcation. « Il a cherché mon père. Deux autres pêcheurs l’ont alors informé qu’un corps flottait à la surface ».

Sans perdre de temps, le frère s’est précipité pour aller voir. Avec l’aide d’autres pêcheurs, ils ont retiré le corps inerte de Raj. Le Samu a été alerté ainsi que la police de Rivière-du-Rempart. « Mon frère l’a transporté à l’hôpital de Flacq». Cependant, une fois sur place, le personnel soignant a constaté qu’il avait déjà rendu son dernier souffle. L’autopsie a eu lieu durant la journée. Elle a révélé que la victime a succombé d’une asphyxie due à la noyade.

La victime laisse derrière elle une femme inconsolable. « Ma mère est effondrée. Mon père était très populaire et apprécié dans la localité. Mon oncle est encore sous le choc », explique la benjamine. Les funérailles de la victime sont prévues ce jeudi matin.