Drame à Cascade GRSE : l’athlète Jules César Verne meurt après un plongeon

Par Ellvina Nallan O commentaire
Jules César Verne

Blessé à la tête en se jetant à l’eau à la cascade Grande-Rivière-Sud-Est (GRSE) lors d’une sortie entre amis, l’athlète Jules César Verne, 21 ans, a rendu l’âme, samedi. Lors d’un plongeon, sa tête  a  heurté un rocher, mercredi 13 décembre. Il a été conduit à l’hôpital de Flacq avant d’être transféré à celui de Rose-Belle où il avait été admis.

Jules César Verne a connu une fin tragique. Depuis 2016, ce gymnaste d’origine rodriguaise était à Maurice pour compléter ses études supérieures. Il fréquentait l’Université de Maurice où il étudiait l’informatique. Mercredi le 13 décembre, Jules et ses amis se sont rendus à Cascade GRSE. L’athlète, un habitué du plongeon selon ses amis, s’est jeté à l’eau  à plusieurs reprises. Vers  13 heures, Jules s’est jeté du haut de la cascade de nouveau. Il devait cependant se blesser à la tête en heurtant un rocher. Ses amis l’ont tout de suite transporté à l’hôpital de Flacq. De là, l’athlète a été  transféré à l’hôpital Jawaharlal Nehru, Rose-Belle, où il a été admis. 

La police de Bel-Air/Rivière-Sèche a ouvert une enquête sur ce drame. Ses amis ont été interrogés. « Jules ti pe fer ban plonzon e li finn zet par latet. Il s’est blessé à la tête et est sorti de l’eau. En voyant qu’il portait des blessures à la tête, on l’a transporté à l’hôpital. Il était aussi un bon plongeur », expliquent ses amis aux enquêteurs. Après leur interrogatoire, ils ont été autorisés à partir.

Samedi le 16 décembre, Jules César Verne a rendu l’âme. L’autopsie pratiquée par le médecin légiste, le Dr Maxwell Monvoisin, a attribué le décès de la victime à une fracture du crâne.

Les amis bouleversés

Les amis de Jules sont tous bouleversés. « C’est difficile de croire qu’il n’est plus de ce monde. Il est parti trop tôt. On n’a pas des mots pour décrire ce qu’on ressent. Ça fait un poids sur le cœur. Il va nous manquer », dit  un de ses amis.

« Jules était très débrouillard. S’il voulait quelque chose, il travaillait très dur pour l’avoir et faisait tout pour réaliser ses rêves. Il faisait toujours preuve d’un sens de responsabilité et n’hésitait pas à aider son prochain. D’ailleurs, vu qu’il était athlète, il m’encourageait toujours de pratiquer le sport. Quand j’ai appris qu’il est décédé, j’ai été choqué. Jules était mon confident et il ne m’a jamais laissé tomber », confie son ami d’enfance.

Amis et proches  lui ont rendu hommage sur sa page Facebook. D’ailleurs, ses amis qui l’avaient accompagné à la cascade, ont même posté quelques photos qu’ils avaient prises lors de leur sortie à GRSE ce mercredi fatidique. « Big up for everything, cheers with you bro, U will always stay in my heart...Will never forget you, RIP bro », peut-on lire sur une de ses photos.

Le corps de la victime a été rapatrié à Rodrigues dimanche.