Depuis 2015 : salaire impayé malgré le verdict de la cour

Par Christopher Sowamber O commentaire
cour industrielle

Ajodah Bhagwantsingh, ex-agent de sécurité, réclame son salaire qui reste impayé depuis 2015. Cet habitant de Plaines des Roches travaillait pour une compagnie privée.

« Étant donné que je venais de débuter dans ce travail, la direction de la compagnie m’avait informé que je n’étais pas encore enregistré sur leur système informatique, et que j’aurais mon salaire tardivement. J’ai accepté cette condition  », explique l’ex-agent.

Assurer l’exécution du jugement

Malheureusement, son attente s’avérera vaine, car après trois mois de service, il n’aura pas obtenu le moindre sou. « J’ai soumis ma démission, en réclamant mon salaire, mais la compagnie ne m’a jamais payé pour les mois d’août, septembre et octobre 2015 », fulmine notre interlocuteur.

Il affirme avoir porté plainte au bureau du Travail qui a, par la suite, référé le cas en cour. « La cour Industrielle a rendu un jugement en ma faveur, la compagnie de sécurité a été sommée de me payer mon dû soit environ Rs 33 000. »

Selon le jugement rendu en juin 2017, Ajodah Bhagwantsingh devait toucher ses salaires, mais à ce jour (après trois mois d’attente) il n’a toujours pas reçu la somme.

Me Bala Mukan a commenté ce cas, à l’antenne d’Xplik ou K. L’avoué a souligné qu’il « importe de s’assurer que le jugement de la cour soit exécuté ». « Mais il faut aussi veiller à ce que la compagnie soit informée de ce verdict. Étant donné que c’est le bureau du Travail qui a référé l’affaire en cour, la tâche lui incombe d’aviser la compagnie du jugement afin que le paiement soit effectué», a déclaré l’avoué.