De juin 2015 à octobre 2016 : les voyages de Dass Appadu ont coûté Rs 2 M à l’État

By Ronnie Antoine O commentaire
Dass Appadu

En moins d’un an et demi, les voyages de l’ex-Secrétaire de la Présidente ont coûté une somme conséquente.

La facture aurait pu être plus salée si les frais des billets d’avion et du logement n’avaient pas été souvent réglés par les organisateurs de ces événements. Parmi, le Planet Earth Institute d’Alvaro Sobrinho.

En l’espace de 16 mois, les voyages de Dass Appadu, ancien Secrétaire de la Présidente, ont coûté Rs 2 millions à l’État. Une somme dépensée lors de 21 voyages, tous effectués en compagnie de la présidente Ameenah Gurib-Fakim. C’est ce que révèle un document déposé au Parlement, mardi, à la suite d’une question de Rajesh Bhagwan lors de la séance du 4 avril dernier.

Les voyages en question couvrent la période juin 2015-octobre 2016. Parmi les 21 voyages effectués avec la présidente de la République, deux dépassent la barre des Rs 200 000 en termes de coûts. Le premier était à l’occasion d’une conférence des Nations unies à Londres, du 18 au 26 juin 2015.

Cette mission a coûté Rs 205 657,18 au gouvernement qui a réglé tous les frais. Le deuxième est un voyage en Éthiopie, du 28 janvier au 2 février 2016, comptant pour l’African Heads of State and Government - CEO Investment Summit. Cette fois, l’État a dû décaisser Rs 234 819,20.

Ce qui retient aussi l’attention dans le document déposé, c’est le nombre de missions où les billets d’avion et l’hébergement ont été réglés par les organisateurs, mais elles auront quant même coûté Rs 100 000 à l’État. À quoi servait cet argent ? À assurer la « subsistence » de la personne qui voyage. Ainsi, Dass Appadu percevait Rs 100 184 comme Subsistence Allowance pour un événement des Nations unies à New York tenu entre le 23 et le 29 juin 2015.

Ce fut une nouvelle fois le cas du 11 au 15 octobre 2015, à Paris pour le Women’s Forum de Deauville. Il a touché Rs 100 515,25 comme Subsistance Allowance pour cinq jours passés à Paris. La barre des Rs 100 000 a été atteinte en d’autres occasions, comme à l’Annual Africa Global Business Forum du 16 au 18 novembre 2015 à Dubaï : Rs 93 101,40 ont été dépensées pour la subsistance de Dass Appadu.

L’État finance la présence d’Appadu aux événements du PEI

Parmi les 21 voyages où Dass Appadu a accompagné la Présidente, trois sont liés au Planet Earth Institute (PEI) de l’Angolais Alvaro Sobrinho. Et l’État a financé en partie ces voyages. Le premier est pour un Board Meeting du PEI, tenu du 27 mars au 6 avril 2016 à Londres. Le PEI se charge du logement et du billet d’avion du secrétaire de la Présidente, mais le gouvernement doit encore débourser Rs 114 601,79.

Puis, du 5 au 24 septembre 2016, l’État débourse Rs 96 967,73 pour le South African Nordic Centre Conference (SANORD) en Suède, suivi d’un détour à Londres pour un nouveau Board Meeting du PEI. C’est le SANORD qui a réglé la facture pour les billets et le logement plutôt que le PEI.

Finalement, du 14 au 18 septembre 2016, Dass Appadu se rend à Washington pour l’Ocean Conference. Si les Nations unies sont derrière l’événement, il reviendra au PEI de régler le billet d’avion et le logement. L’État, lui, paiera Rs 118 650,18 pour le séjour de Dass Appadu.