Dans un autobus de la CNT : une femme a le genou disloqué en heurtant une rampe

Par Ellvina Nallan O commentaire

Une habitante de Résidence Kennedy, Candos, âgée de 31 ans, a eu le genou disloqué alors qu’elle prenait place à bord d’un bus de la CNT, lundi. Une déposition a été faite au poste de police de Rose-Hill.

Prisca (prénom fictif) accuse le conducteur de négligence. « Vers 10 h 45, je suis montée dans un autobus de la CNT. Alors que je prenais place, l’autobus a démarré. J’ai perdu l’équilibre et mon genou droit a heurté une rampe   », explique-t-elle. Elle dit avoir ressenti une vive douleur et a dû être transportée à l’hôpital Victoria où elle a subi une intervention chirurgicale. Elle a été autorisée à rentrer chez elle, avec un plâtre au genou. La victime estime que cette rampe « est très dangereuse ». « Mo habitie pran bis CNT e se premie foi ki mo fair aksidan. Sa ramp dan sa ban nouvo bis la enn danze me kondicter la ti bizin pli vizilan. Ti capav pli grav. », dit-elle.

Le responsable de communication de la CNT, Sunil Gopal, explique qu’une enquête interne sera initiée. « On laisse l’enquête policière suivre son cours, mais nous allons aussi initier une enquête interne pour situer les responsabilités. S’il y a eu des manquements, des actions disciplinaires seront prises. » Du côté de la police, on apprend que le chauffeur devra être entendu. Il risque une amende pour « Dangerous driving ».