Cybersécurité : une faille majeure dans les processeurs Intel détectée

Par Patrice Donzelot O commentaire
Cybersécurité

La majorité des ordinateurs dans le monde et à Maurice sont potentiellement vulnérables à cause d’une faille de sécurité des processeurs Intel. Cette faille majeure a été révélée ce mercredi 3 janvier par le site britannique spécialisé The Register. Elle pourrait permettre à des pirates informatiques de s’introduire dans les systèmes et d’avoir accès aux données confidentielles comme les mots de passe.

Le même jour, Intel a émis un communiqué pour rassurer ses clients. La multinationale minimise les risques d’attaques sur les systèmes équipés de ses processeurs. Elle affirme que les processeurs concurrents sont également vulnérables à ces potentielles attaques informatiques.

Intel ajoute qu’elle travaille en collaboration avec d’autres entreprises technologiques dont les fournisseurs de systèmes d’exploitation (OS) pour proposer au plus vite des patchs correctifs.

« Avec ce pach correctif, on estime que les performances de l’OS Windows seront plus faibles de 5% à 30%. Windows sera donc plus lent. Quant aux navigateurs Internet, Chrome va inclure des techniques de mitigation dans sa version 64 qui sera disponible le 23 janvier. Je pense que Mozilla, Internet Explorer (aussi connu comme Edge) suivront », estime Loganaden Velvindron, membre fondateur du groupe Hackers.mu, dans une déclaration au Défi Media.