Crise humanitaire : des vivres et des médicaments des Mauriciens aux Rohingya

Par Najette Toorab O commentaire
Rohingya

L’organisation Gift Box 4 Syria, Together We Care et M-Kids font appel à la générosité des Mauriciens pour le peuple Rohingya qui souffre de violence au Myanmar. Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU lance un appel à la communauté internationale pour aider les Rohingya.

Sauvez les Rohingya.

Quelque 379 000 Rohingya ont fui Myanmar vers le Bangladesh depuis que la violence a commencé le mois dernier, plus précisément le 25 août. Des villages entiers sont brûlés. Les Rohingya, une minorité majoritairement musulmane dans l’État de Rakhine à majorité bouddhiste a longtemps souffert de persécution au Myanmar. Ils sont considérés comme des immigrants illégaux. Les Rohingya ont vécu au Myanmar (État autrefois connu sous le nom de Birmanie), depuis plusieurs générations, mais ils se voient refuser la citoyenneté de ce pays.

Travaillant au sein de l’ONG One Life Global Welfare, basée en Angleterre, qui est sur place au Bangladesh, des volontaires assurent la distribution de vivres et de médicaments. Cinq membres de trois associations mauriciennes se déplaceront vers la mi-octobre sur la frontière du Bangladesh pour participer à la distribution de vivres et d’autres produits de nécessité. Ils sont actuellement en négociation avec l’ambassade du Bangladesh et le ministère des Affaires étrangères à Maurice.

Collecte de fonds

« Nous demandons à tous les Mauriciens de collaborer dans cette collecte de fonds pour la solidarité envers le peuple opprimé », explique Arshad Joomun, l’un des responsables de cette initiative. La collecte se fait en termes d’argent uniquement, car ces fonds seront transférés à l’ONG One Life Global Welfare, afin de voir quels sont les moyens prioritaires qui manquent : effectifs, nourriture et assistance médicale.

Les musulmans Rohingya au Myanmar sont confrontés à une situation humanitaire «catastrophique», avait déclaré le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres. L’agence des Nations unies pour les réfugiés affirme qu’il n’y a pas assez d’aide pour les Rohingya qui ont fui vers le Bangladesh. Antonio Guterres invite donc la communauté internationale à fournir toute l’aide possible.

Aung San Suu Kyi, conseillère d’État du Myanmar et prix Nobel de la Paix, a été critiquée pour avoir omis de prendre les mesures nécessaires pour empêcher la violence de se propager dans l’État du Rakhine.

Ceux qui veulent apporter leur soutien peuvent effectuer leur versement au compte : M-Kids Organisation. Numéro : 000441552552 (MCB). Pour tout autre renseignement, veuillez contacter Arshad Joomun sur le 5754 3949. Vous pouvez aussi avoir plus d’information sur leur page Facebook : M-Kids Organisation (A Charitable Institute).