Crise à Air Mauritius - Etienne Sinatambou : «Des pilotes touchent trois fois mon salaire»

Par Kursley Thanay O commentaire
Etienne Sinatambou

Le paiement de la prime à ceux touchant moins de Rs 9 900 par mois, la crise des pilotes à Air Mauritius et les travaux de rénovation à l’hôtel Saint Géran. Autant de sujets qui ont été abordés par le ministre de la Sécurité sociale, samedi, en conférence de presse.

Etienne Sinatambou, porte-parole du gouvernement, a tenu une conférence de presse, le samedi 14 octobre, à Port-Louis. Le ministre de la Sécurité sociale est revenu sur la crise à Air Mauritius, après l’épisode des vols annulés en l’absence de pilotes. D’emblée, ce dernier a soutenu que : « Les premiers éléments indiquent que c’était une action concertée pour prendre la compagnie, les clients et le pays en otage. Le gouvernement ne peut accepter que le pays soit mis à genoux. » 

Le ministre de la Sécurité sociale a rappelé que l’action des pilotes a valu à Air Mauritius un manque à gagner de Rs 242 millions. Il s’est dit surpris par certains propos tenus par des pilotes. Au cours de la conférence de presse, Etienne Sinatambou a révélé que le transporteur national déboursait Rs 2,8 milliards pour le salaire du personnel. Le salaire des pilotes constitue 40 % de ce budget, soit Rs 1,1 milliard. « Ce qui est choquant, c’est que des pilotes disent qu’ils sont mal payés. Or, j’ai entendu à la radio dans le courant de la semaine que certains pilotes touchent Rs 800 000 par mois, qui est, en passant, trois fois mon salaire. »

Par ailleurs, le ministre de la Sécurité sociale a annoncé les dispositions prises pour la prime à l’emploi pour les personnes à faible revenu, soit la Negative Income Tax. Il a d’emblée expliqué que 150 000 personnes bénéficieront de cette aide introduite par le gouvernement dans son budget 2017-2018. « Il s’agit d’un soutien à ceux au bas de l’échelle », a expliqué Etienne Sinatambou. Le ministre a soutenu que 17 centres d’assistance Free Income Tax Assistance (Fita) sont opérationnels ce week-end pour se faire inscrire et aussi pour recueillir des renseignements.

Les centres seront aussi ouverts les week-ends du 21 au 22 octobre et du 28 au 29 du même mois, de 8 h 30 à 16 heures. Les premiers paiements se feront le 30 novembre 2017, suivant une demande faite en bonne et due forme. « Seront éligibles ceux qui ne perçoivent pas plus de Rs 9 900 par mois. Si la personne est mariée, les revenus du couple ne doivent pas dépasser Rs 390 000 pour l’année en cours. Aussi l’employé et l’employeur doivent être en règle auprès du National Pensions Fund (NPF) et du National Savings Fund (NSF) », a renchéri le ministre de la Sécurité sociale.

Etienne Sinatambou a également évoqué les  travaux de rénovation à l’hôtel Saint Géran. Il a précisé que ce n’était pas correct de dire que l’établissement avait cessé ses travaux en mer. Le ministre a soutenu que l’hôtel avait déjà complété les travaux. Il se dit satisfait que tous les travaux en mer aient été faits selon les normes et dispositions légales.

Autre annonce qu’il a qualifié de « mesure à marquer d’une pierre blanche » est les allocations, que percevront les anciens athlètes de haut niveau. Il s’agit d’une mesure préconisée dans le budget sous le State Recognition Allowance Scheme.