Cour commerciale : Pricewaterhouse Coopers refuse de payer trois hommes de loi

Par Kursley Thanay O commentaire
Cour commerciale

Trois requêtes logées par Pricewaterhouse Coopers Ltd (PWC) au Senior counsel Rishi Pursem, à l’avocat Clarel Benoît et au notaire Darmalingum Gooriah, ont été appelées ce mardi 21 novembre devant la chambre commerciale de la Cour suprême.

Dans trois affidavits, le Senior Partner de la PWC, Robert Marie André Bonieux, comptable, fait valoir que les trois hommes de loi ont, le 15 juillet 2016, adressé à PWC une demande statutaire pour réclamer des honoraires pour services professionnels.

Me Clarel Benoît a réclamé Rs 31 millions, Me Rishi Pursem Rs 2 millions tandis que le notaire, lui, a réclamé Rs 381 000. Ces honoraires sont pour des conseils en marge de l’écroulement du groupe British American Investment Company (Mauritius).

Or, PWC nie s’être endettée envers les trois hommes de loi et affirme qu’elle n’a jamais retenu leurs services. PWC soutient être solvable et capable de faire face à ses dettes. La firme réclame le rejet de la demande des trois hommes de loi.

À l’appel de l’affaire devant la juge Rehana Mungly-Gulbul, Me Yusuf Aboobaker, Senior Counsel, qui représente Mes Rishi Pursem, Clarel Benoît et Darmalingum Gooriah, a soutenu que le montant des réclamations n’a jamais été remis en cause par la PWC.

PWC était représentée par Me Patrice Doger De Spéville, Senior Counsel et Rajeshwar Bucktowonsing, Senior Attorney. L’affaire a été renvoyée au 22 mai 2018.