Coups de feu - Un directeur de compagnie au CCID : «On tente de me piéger»

Par DEFIMEDIA.INFO . O commentaire
CCID

Un des suspects dans l’enquête sur les coups de feu tirés sur la maison d’Angelo Thomas, ancien kickboxeur de Baie-du-Tombeau, a porté plainte au CCID. Dans sa déposition, Vikram Ramsamy, directeur de compagnie, affirme avoir des renseignements à l’effet qu’on tenterait de le piéger en cachant de la drogue chez lui. Ce dernier explique qu’il avait eu des démêlés avec un gang, à l’issue d’une dispute dans une boîte de nuit de Grand-Baie. Il explique qu’il y avait eu, par la suite, des coups de feu tirés sur une maison à Baie-du-Tombeau. «  Monn mett enn Precautionary Measure. » La police le soupçonne d’avoir ouvert le feu sur la maison d’Angelo Thomas. Celui-ci aurait répliqué.

Dans sa déposition, le directeur de compagnie raconte avoir eu de vives discussions avec l’autre clan dans la nuit du 29 décembre 2017, vers 3 heures du matin, dans le night-club. Vikram Ramsamy dit avoir reçu des informations que la partie adverse s’adonnait au trafic de drogue et qu’elle essaierait de le piéger.

Le CCID a ouvert une enquête et devrait auditionner certains individus dans les jours à venir. En janvier 2018, la CID de Port-Louis Nord avait arrêté cinq videurs, dans le cadre de cette enquête.