[Vidéo] Commission d’enquête : Xavier-Luc Duval invite Paul Lam Shang Leen à interroger une nouvelle fois Peroomal Veeren

Par Fernando Thomas O commentaire

Le leader de l’opposition souhaite que le détenu Peroomal Veeren soit entendu de nouveau par la Commission d’enquête sur la drogue.

Xavier-Luc Duval, en conférence de presse ce samedi matin 12 août, a invité le président de cette Commission, Paul Lam Shang Leen, à convoquer une nouvelle fois Peroomal Veeren pour lui demander des précisions.

Peroomal Veeren, qui purge 34 ans de prison pour trafic de drogue, a été entendu jeudi par la commission d’enquête. Il a allégué que le Premier ministre Pravind Jugnauth financerait le trafic de drogue.

Peroomal Veeren a également allégué avoir financé la campagne du Mouvement socialiste militant (MSM) aux dernières élections législatives, pour un montant compris entre Rs 25 millions et Rs 30 millions. Selon lui, Geeanchand Dewdanee, actuellement en détention dans l’enquête sur l’importation de 157 kilos d’héroïne, aurait agi comme intermédiaire.

Le trafiquant de drogue allègue avoir financé la campagne du MSM car on lui aurait promis de revoir son cas devant la justice.

Pravind Jugnauth a rejeté en bloc ces allégations tout en parlant de «blague de mauvais goût».

Le leader de l’opposition, tout en affirmant qu’il ne sait pas si ces allégations sont vraies ou fausses, précise néanmoins que Peroomal Veeren a déposé sous serment devant la commission d’enquête.

«Il ne faut pas banaliser ce qu’il a dit. Il faut voir sa déposition dans son ensemble. Ce n’est pas un endroit pour faire des blagues. Il a dit un nombre de choses importantes qui affectent la politique de l’État», a déclaré Xavier-Luc Duval.

Mais selon lui, il faut demander plus de détails à Peroomal Veeren : «La Commission ne s’est pas assez préparée pour auditionner Peroomal Veeren».

Raison pour laquelle, le leader de l’opposition estime qu’il est nécessaire que le trafiquant soit entendu à nouveau : «J’invite le président de la Commission à convoquer une nouvelle fois Peroomal Veeren et à préparer ses questions. Par exemple, on ne lui a pas demandé qui a agi comme intermédiaire. La Commission doit lui demander des précisions. ‘Bizin deman Veeren ki li ena ki pou corobore avec seki linn dir’».

Le leader de l’opposition est aussi d’avis qu’il fait revoir nos institutions car Peroomal Veeren a dit que c’est en prison qu’il est devenu trafiquant de drogue.

Il affirme aussi que la fortune du détenu estimé à Rs 650 millions – chiffre que Peroomal Veeren a lui-même révélé – aurait dû interpeller la Financial Intelligence Unit.

«Des hauts gradés de la prison doivent aussi répondre», a-t-il lancé.

«Cela ne me fait pas plaisir d’apprendre qu’il y a des politiciens mafieux. En tout cas, l’affaire Soodhun démontre que la police est incapable d’agir. Il n’y a eu aucune action», a déploré Xavier-Luc Duval.