Comité d’enquête sur les projets de la CWA : une variation de Rs 103 M intrigue

Par Thierry Laurent O commentaire
CWA

Le comité d’enquête, institué en novembre afin de faire la lumière sur six projets de la Central Water Authority (CWA), s’est réuni en début de semaine.

Si l’enquête est toujours à la phase préliminaire, les membres du comité ont déjà décelé des zones d’ombre autour du projet de Bagatelle Dam. Ce projet, mis sur les rails en 2016, comprenait précisément la connexion des conduits entre le Bagatelle Dam et la région de Belle-Rose. Et selon une source du ministère des Services publics, l’écart observé entre le prix initial et le prix final soulève « d’importantes interrogations ». Un budget à hauteur de Rs 84 millions avait été initialement voté, mais au final, ce chiffre est passé à Rs 187 millions. Ce qui représente donc un cost overrun de Rs 103 millions.

Le comité d’enquête est en train d’étudier la possibilité de convoquer les représentants de la firme en question. « Il nous faut voir si notre mandat nous autorise à convoquer des personnes autres que les ingénieurs de la CWA mais c’est vrai que les explications de la firme de consultants seraient très intéressantes pour l’enquête », fait-on valoir au ministère.

La prochaine étape du comité d’enquête consistera à dresser une liste des ingénieurs qui devront être entendus concernant non seulement le Bagatelle Dam mais aussi cinq autres projets. Il y a le projet de Midlands qui consiste à connecter ce réservoir à la région de Piton-du-Milieu. Un autre touche le remplacement des tuyaux dans le Sud-ouest. Le comité se penchera aussi sur un projet de connexion entre Palma et Magenta. Les membres du Bid Evaluation Committee pourraient, eux aussi, être auditionnés.

C’est Sulaiman Hansrod, président du conseil d’administration de la Wastewater Management Authority (WMA), qui préside ce comité d’enquête. Il dispose de trois mois pour soumettre ses conclusions sur ces différents projets.