Célébrations : ces commerces qui font de bonnes affaires pour Divali

Par Leena Gooraya-Poligadoo, Zaina Ollite O commentaire
Divali

Les Mauriciens sont nombreux à se préparer pour la fête de Divali qui sera célébrée ce jeudi 19 octobre. Vêtements, gâteaux, produits de consommation et lumières sont autant de dépenses à prévoir. C’est aussi l’occasion pour les commerces de faire de bonnes affaires. Tour d’horizon.

Gâteaux indiens : Un budget moyen de Rs 500 

Les gâteaux indiens sont les incontournables de la fête de Divali. Si certaines familles préfèrent les préparer à la maison, d’autres choisissent, elles, de passer commande auprès de fournisseurs. Chez Ashoka Sweets à Curepipe, une semaine avant le jour de la Fête de la lumière, 80 % des commandes ont déjà été confirmées. « Nous produisons 50 000 gâteaux pour la fête, ce qui représente quatre fois notre production mensuelle », indique Ashok Ramgutty, le directeur.

Hormis les particuliers, il dit recevoir des commandes des compagnies. « Pour pouvoir satisfaire la forte demande pour l’occasion, nous avons embauché une quinzaine de personnes pour renforcer notre équipe », avance le directeur. Burfi, Apple Sweets, rasgoolas et gulab jamoun sont les gâteaux les plus prisés.

« Une famille dépense Rs 500 en moyenne pour l’achat de gâteaux indiens », souligne Ashok Ramgutty. Il avance que les clients sont aussi nombreux à chercher des gâteaux dans des emballages décoratifs. « Nous proposons des boîtes de gâteaux, dont les prix varient entre Rs 75 et Rs 450 », fait  ressortir le directeur d’Ashoka Sweets.

Chez Bombay Sweets Mart, à Port-Louis, les prix commencent à Rs 8,50 à monter. « Nous constatons que les Mauriciens accordent un budget commençant à Rs 500 pour l’achat de gâteaux pour la fête », fait ressortir Hansa Surtani-Thomas, la responsable de l’enseigne. Elle ajoute que depuis deux semaines, « on constate déjà la ruée vers la boutique pour les commandes de gâteaux pour la Fête de la lumière ». Hansa Surtani-Thomas soutient que les compagnies sont de plus en plus nombreuses à passer commande. 


 

Dans les grandes surfaces : ces produits de consommation qui ont la cote

Farine, sucre, lait condensé, raisins secs… Autant d’ingrédients utilisés dans la préparation de gâteaux pour la fête de Divali. Dans les grandes surfaces, des rayons ont été aménagés pour satisfaire la forte demande. « Nous constatons une hausse de 50 % à 60 % de la vente des ingrédients pour la préparation de gâteaux. D’ailleurs, les achats ont commencé avec deux semaines d’avance », affirme Avinash, employé de rayon chez Winner’s.

Idem dans les hypermarchés Super U. « La vente de produits de consommation pour la Fête de la lumière a déjà commencé. On constate une augmentation de plus de 50 % de la vente de certains produits, tels que le lait condensé et le besan », soutient un responsable.

Certaines familles consacrent un budget important à l’achat des ingrédients. « Nous constatons qu’une famille peut dépenser entre Rs 1 500 et Rs 2 000 pour l’achat de produits de consommation pour Divali », indique Avinash. Cet employé de rayon chez Winner’s avance que les petites boîtes de gâteaux sont également prisées. « Le prix varie entre Rs 3,50 et Rs 15 l’unité. »

Les prix des produits prisés pour Divali

Produit  Logement  Prix 
Farine de blé 1 kilo Rs37
Bledor Greo 1 kilo Rs36
Self-raising flour  1 kilo Rs40
Nestlé lait condensé 290 grammes Rs70
Sucre blanc 2 kilos Rs68
Icing sugar  500 grammes Rs 39,50
Coco râpé 250 grammes  Rs36
Raisins secs  500 grammes  Rs13
Amande  100 grammes Rs84
Essence de vanille  40 ml  Rs18
Sagoo  500 grammes  Rs 34,50
Levure  10 grammes  Rs 13,50
Fruits sucrés 100 grammes  Rs49
Besan  500 grammes  Rs43
Zanberik (pousses de soja) 500 grammes
Rs 41,50

Patates : Entre Rs 18 et Rs 20 le kilo

La vente de patates est plutôt stable. « De nos jours, certains consommateurs achètent des gâteaux déjà confectionnés, n’ayant pas assez de temps pour les préparations », indique Isoop Soobadar, président de la Market Traders’ Association. Sanjiv Ramracheea, planteur de patates, a noté une baisse au début de 2017, mais il constate que la vente revient à la normale pour Divali. « Certains clients achètent des patates en grande quantité pour la préparation de gâteaux. » Les patates se vendent entre Rs 18 et Rs 20 le kilo.


 

Vêtements : Hausse de 25 % des ventes

« Avec la fête de Divali, la vente des vêtements a augmenté d’environ 25 %, comparée aux autres mois », fait ressortir Rookminee Hamza, Operations Manager de House of Anita Dongré, à Trianon. Et d’avancer que de nombreux clients préfèrent les Crop Tops et les longues jupes aux vêtements traditionnels. Dinesh Tulsidas, Managing Director de Jetha Tulsidas, à Port-Louis, explique que « certains clients optent pour des churidars classiques et simples avec le châle doté de broderie. Quant aux jeunes, ils ont une préférence pour le kurti et les tops ». Il note lui aussi un accroissement de la clientèle en ce début d’octobre. Des vêtements sont achetés pour les prières et les célébrations. « Les clients dépensent Rs 1 000 en moyenne », conclut Dinesh Tulsidas.


 

Lampes en terre cuite : les ventes plus ou moins stables

« Pour la fête de Divali, les clients passent leurs commandes deux mois avant et pour les festivités, plus de 100 000 lampes en terre cuite peuvent être écoulées. La vente des lampes et des plats en cuivre pour les prières reste, elle, plutôt stable, comparée aux années précédentes », avance Vidya Dawoorah, directrice de Sunshine Pottery.

Avis partagé par Salil Ragoobar, fabricant de lampes en argile. Il indique que la vente des lampes en terre cuite est plutôt stable. Viren Desai, directeur de MV Desai, renchérit : « Les lampes en cuivre sont très vendues. Idem pour les plats destinés à la distribution de gâteaux. »

Les prix pratiqués

Lampes (petit format) Rs 1,50
Lampes (grand format) Rs 10
Lampes non peintes  Trois pour Rs 10 
Lampes peintes Rs 5 à Rs 7 la pièce 
Plateaux pour les prières  À partir de Rs 175