Casés dans un ancien «store» au collège Imperial - Un des élèves : «L’odeur émanant des toilettes nous incommode»

Par Mélanie Valère Cicéron O commentaire
College Imperial

Le tension était palpable vendredi au collège Imperial, à Forest-Side. Des élèves, placés dans une ancienne remise aménagée en salle de classe, ont refusé d’entrer dans cette pièce. Ils déplorent l’état ‘lamentable’ des infrastructures et la proximité de la salle avec des toilettes desquelles émanent une odeur nauséabonde.

Grosse colère au collège Imperial de Floréal le vendredi 17 mars. Parents et élèves ont exprimé leur indignation pour la énième fois. Le motif de leur irritation : un ancien ‘store’ a été transformé en salle de classe depuis le début de l’année pour accueillir une trentaine d’élèves de Form V. Les élèves ont refusé de retourner dans cette pièce vendredi matin. Ils déplorent le manque de considération de la direction à leur égard.

« La porte de cette salle est cassée. Des fils électriques pendent. D’ailleurs, la pièce est située juste à côté des toilettes. Cette odeur pestilentielle nous incommode. L’unique ventilateur placé ne suffit pas à aérer toute la salle », explique un élève. Il ajoute que les collégiens ont exprimé leur doléance au Form Teacher et à d’autres responsables. « On m’a demandé de me taire si je ne voulais pas être renvoyé ».

Des parents se sont déplacés au collège pour rencontrer la direction. « Ce n’est pas la première fois que nous venons au collège. On refuse de nous écouter. On nous demande d’envoyer une lettre pour faire part de nos doléances, mais cela a déjà été fait par les élèves », explique une des mères de famille.

Xplik ou K a tenté d’obtenir la version de la direction du collège à maintes reprises. Mais les responsables ont refusé d’en parler. Ils ne prennent pas non plus nos appels. De son côté, le responsable de la Private Secondary Education Authority (ex-PSSA) a promis de revenir vers nous.